Stoffel Vandoorne refuse d'être titulaire chez Toro Rosso

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren---Stoffel-Vandoorne.jpgDe nombreux jeunes pilotes sont prêts à tout pour être titulaire en F1. D'autres préfèrent être patients, allant jusqu'à refuser une offre de titulaire effectuée par une écurie. C'est le cas de Stoffel Vandoorne.

La décision de l'espoir belge peut s'expliquer par le fait qu'il fait partie depuis février 2013 du programme de développement de jeunes pilotes mis en place par McLaren. Cela lui permet de financer sa saison de Formule Renault 3.5, où il est actuellement second du championnat avant le dernier meeting de la saison. Il est en lutte avec un autre poulain de l'écurie de Woking, Kevin Magnussen.

Il a donc confirmé au quotidien belge Le Soir qu'il avait refusé une offre faite par Toro Rosso : "Le Dr. Helmut Marko m’a contacté en septembre, en effet. Daniel Ricciardo allait être annoncé chez Red Bull, comme successeur de Mark Webber et ils cherchaient un remplaçant chez Toro Rosso. Comme da Costa ne réalisait pas une saison exceptionnelle, ils se sont mis à douter de lui et m’ont contacté."

Le pilote de 21 ans a alors décidé de suivre l'avis de ses managers, Richard Goddard et James Williamson, qui sont associés avec Jenson Button : "J’en ai parlé avec mon management. Ils sont bien sûr très proches de McLaren et ils m’ont conseillé de continuer à jouer cette carte-là. En me disant notamment que la proposition de Red Bull ne portait que sur un an alors qu’ici, on voit à plus long terme. De toute façon, je suis convaincu que la filière McLaren reste la meilleure pour la F1."

Si Stoffel Vandoorne a ainsi décidé de ne pas saisir cette opportunité, il n'en conserve pas moins la volonté d'arriver en F1 lorsqu'il sera prêt. Il se dirige donc sans doute vers une seconde saison en Formule 3.5, où le titre sera clairement l'objectif : "Pour la F1, Kevin est fort logiquement celui pour lequel McLaren travaille en priorité. Ils regardent pour moi aussi mais, à ce stade-ci, je me donne disons 20-25% de chances d’aller en F1 dès 2014. Je me sens prêt à y aller car, quand on fait de la 3.5, on est capable de faire de la F1. En plus, au plan de la condition physique, j’ai beaucoup évolué en un an. J’ai fait des tests chez McLaren en septembre, et ils m’ont déclaré que j’étais OK pour monter en F1. On va en reparler après Barcelone. Ce sera soit une deuxième saison en 3.5 avec le titre pour objectif, ce qui est l’option la plus vraisemblable."

Cette annonce montre donc bien une nouvelle fois toute la confiance que les dirigeants de Red Bull mettent dans leurs "protégés". Si le Belge avait accepté l'offre de l'écurie de Faenza, Antonio Felix da Costa aurait alors pu rejoindre la longue liste des pilotes pris sous l'aile de Red Bull avant d'être lâchés en plein vol : Sébastien Buemi, Jaime Alguersuari, Brendon Hartley... La promotion du Portugais n'est d'ailleurs toujours pas officialisée, ce qui pourrait suggérer que les dirigeants de Red Bull sont toujours à la recherche d'une autre alternative.

Commenter cet article