Sergio Perez signe pour plusieurs années chez McLaren

Publié le par Matthieu Piccon

Sauber---Sergio-Perez--podium-Monza.jpgLe grand jeu des chaises musicales a commencé sur le marché des transferts : Sergio Perez vient de signer pour plusieurs années chez McLaren. Cela devrait donc officialiser le transfert de Lewis Hamilton chez Mercedes à la place de Michael Schumacher.

Le jeune Mexicain réalise donc une excellente opération pour sa carrière, après deux années d'apprentissage. Il sera aux côtés du champion du monde 2009, Jenson Button. Le fait que Martin Whitmarsh décide de s'attacher les services de Sergio Perez est un sérieux démenti aux récentes déclarations de Luca di Montezemolo qui estimait que le pilote était encore trop jeune et inexpérimenté pour avoir un baquet au sein d'un top team.

Ce transfert est d'autant plus surprenant que Sergio Perez fait partie, à l'instar du Français Jules Bianchi, de la Ferrari Driver Academy, le programme de développement de jeunes pilotes mis en place par la Scuderia. Celle-ci voit donc un de ses protégés aller chez un de ses principaux rivaux dans la quête des titres mondiaux. Il avait ainsi participé aux essais du Mugello au sein de la Scuderia, après son premium podium signé sous le déluge de Malaisie.

L'autre point suprenant de l'arrivée du pilote à Woking est qu'il bénéficie du large soutien financier du géant des télécommunications Telmex alors que le sponsor-titre de l'écurie reste Vodafone, malgré de récents doutes sur la pérennité de cet accord. Cet état de fait ne devrait pas changer avec l'arrivée de Sergio Perez puisque Vodafone lui souhaite la bienvenue par l'intermédiaire de Morten Lundal, son directeur commercial : "De la part de toute le monde chez Vodafone, je souhaite dire combien nous sommes ravis que Vodafone McLaren Mercedes ait fait signé Sergio pour un accord de plusieurs années. Nous avons hâte de gagner avec Sergio et McLaren." L'explication pourrait être que Telmex et Vodafone aient des accords communs et que Telmex fasse également son apparition sur les monoplaces grises afin que le versement total reste identique du point de vue de McLaren.

Le pilote n'oublie donc pas de remercier ses soutiens financiers historiques : "Je souhaite remercier Carlos Slim Jr., qui m'a aidé depuis que j'ai quatorze ans, sans lequel je ne serais pas là aujourd'hui. Notre aventure des huit dernières années a été incroyable et je vais tout faire pour obtenir chez Vodafone McLaren Mercedes  les résultats pour lesquels nous avons travaillé si fort et si longtemps ensemble."

La chasse est donc ouverte pour savoir qui sera son remplaçant chez Sauber, qui est parvenu à se hisser dans le haut de la hiérarchie grâce aux trois podiums signés par le jeune mexicain. L'un des candidats naturels est évidemment Esteban Gutierrez, qui est d'ores et déjà troisième pilote chez Sauber depuis 2011 et qui bénéficie également du soutien financier de la part de Telmex. Il vient également de prouver qu'il était un excellent pilote en étant troisième au championnat GP2, qui s'est terminé à Singapour.

Néanmoins, d'autres candidats très sérieux sont également sur les rangs. Au premier desquels, on pense évidemment à Jules Bianchi. Le Français est actuellement en lutte pour le titre de Formule Renault 3.5, après avoir lutté pour celui de GP2 au cours des deux dernières saisons. En parallèle de son engagement au sein de la Ferrari Driver Academy, il est devenu troisième pilote chez Force India. Cela lui a permis d'accumuler de nombreux kilomètres au volant d'une F1, ce qui est un atout non négligeable au moment de trouver un baquet de titulaire. Son manager Nicolas Todt a également prouvé avec Felipe Massa et Pastor Maldonado qu'il savait trouvé les arguments sonnants et trébuchants pour permettre à de jeunes pilotes talentueux de trouver un volant en F1.

Mais un autre pilote expérimenté est également présent sur le marché des transferts : Jaime Alguersuari. Depuis qu'il a été laissé libre par le programme Red Bull, il a retrouvé un poste de pilote essayeur chez Pirelli. Lors de notre entrevue à Budapest, Paul Hembery avait ainsi déclaré qu'il était certain que l'Espagnol serait en mesure de retrouver un volant dès 2013, ce que le principal intéressé à précisément répéter... hier !

Le marché est désormais lancé. Les prochaines semaines s'annoncent donc passionnantes...

 

Publié dans McLaren, Sergio Perez, Sauber

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article