Schumacher compte bien compléter ses trois ans avec Mercedes

Publié le par Matthieu Piccon

Mercedes GP - Michael Schumacher-copie-1Le retour de Michael Schumacher à la compétition n'aura pas été une grande réussite en 2010. Pourtant, le septuple champion du monde ne compte pas baisser les bras pour autant et est bien décidé à aller jusqu'au bout de son contrat de trois ans qui le lie avec l'écurie de Brackley.

Ainsi dans une déclaration faite sur son site officiel, le pilote allemand déclare : "Se battre pour le championnat du monde est toujours notre objectif. Ce ne peut pas être autrement. Eh! Nous sommes Mercedes ! Mais il s'agit d'un projet de trois ans et, même s'il serait bien sûr plus agréable que cela marche plus tôt, nous parlons là de se battre au sommet du sport automobile. Vous ne pouvez pas arriver, mettre une nouvelle équipe en place et battre tout le monde. Mais vous pouvez être sûr que nous travaillons très dur avec toutes nos possibilités combinées pour atteindre nos objectifs."

Cette déclaration pleine de détermination vient à la suite d'une saison qui n'aura pas été loin d'être catastrophique pour le plus beaux palmarès de l'histoire de la Formule 1 : pour la première fois depuis 1992, Michael Schumacher n'aura pas été en mesure de remporter la moindre course. Pire, il ne sera pas monté sur le moindre podium alors que son coéquipier Nico Rosberg a pu sabrer le champagne à trois reprises.

La presse n'étant jamais tendre avec les stars sur le déclin, de nombreuses critiques se seront abattues sur le pilote de 41 ans. Mais à son accoutumée, celui-ci ne semble pas trop concerné par ce que les gens disent de lui : "Je peux très bien vivre avec les critiques. Vous n'avez qu'à faire le tri et cela peut vous pousser vers l'avant. Ce qui est beaucoup plus important est que j'apprécie pleinement construire ce que nous sommes en train de construire dans cette écurie. Cela a toujours été la meilleure base pour le succès parce que vous n'avez pas besoin de mettre en question la motivation des gens. Et s'il vous plaît, ne vous méprenez pas : vous ne mettez pas en question le sérieux non plus."

Le Kaiser semble prêt à remordre à pleines dents dans la compétition et n'a pas signé chez Mercedes pour faire du tourisme. Reste à savoir s'il disposera de la voiture et des pneumatiques qui lui permettront de lutter de nouveau pour la victoire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article