Sahara Force India signe avec trois nouveaux fournisseurs

Publié le par Matthieu Piccon

Force India - usineDans le cadre de son programme d'investissements de 50 millions de dollars, Sahara Force India vient de signer trois accords avec des fournisseurs afin de franchir un nouveau palier dans la hiérarchie de la F1.

Le premier accord a été annoncé en début de mois, avec un prestataire historique de l'écurie, 3D Systems. Cette entreprise américaine permet à ses clients d'imprimer des objets en 3D. Les deux entreprises passent du statut de fournisseur-client à celui de partenaires de plusieurs années.

Les outils développés par 3D vont être utilisés par Sahara Force India afin de réduire le délai de fabrication de pièces à tester en soufflerie. Vijay Mallya avait alors déclaré : "Nous travaillons avec 3D Systems en tant que client depuis des années. Nous sommes donc ravis de renforcer nos liens avec une entreprise leader sur le marché de la fabrication rapide de prototypes. Nous utlisons leur technologie tous les jours pour fabriquer nos éléments testés en soufflerie. Esperons que cette nouvelle relation nous permette de faire arriver la performance plus rapidement sur la voiture."

Un autre accord a été passé avec l'entreprise britannique IOBAC. La portée de cet accord est beaucoup plus restreinte et moins impactante pour l'avenir de l'écurie. En effet, IOBAC est spécialisée dans les revêtements de sols qui n'utilisent aucun adhésif. C'est ainsi que la salle du conseil d'administration au siège de Silverstone a été recouverte de produits fournis par IOBAC.

L'écurie est, en effet, en train de transformer radicalement ses infrastructures de son siège. C'est dans ce cadre qu'elle a noué son dernier accord en date avec Speedy Services. Cette entreprise britannique est le principal fournisseur d'infrastructures temporaires du Royaume-Uni, ce qui permet de dégager de l'espace supplémentaire de travail pendant la durée des travaux à Silverstone.

Otmar Szafnauer, le responsable des opérations, a ainsi commenté : "C'est une période très intéressante pour Sahara Force India puisque nous continuons à investir dans nos infrastructures au cours des années. Notre accord avec Speedy arrive à propos et va nous aider dans la maintenance générale de nos ressources à l'usine. Nous accueillons donc Speedy dans l'équipe et avons hâte de travailler avec au cours des nombreuses années à venir."

Néanmoins, cet activisme dans la communication de nouveaux partenaires et fournisseurs ne parvient pas à cacher l'annonce principale que tout le monde attend : la nomination de ses deux pilotes pour 2013. Si Paul di Resta semble assurer de conserver son poste, Jules Bianchi et Adrian Sutil sont toujours au coude à coude pour obtenir le précieux baquet. Même si l'écurie s'efforce de déclarer que tout va bien dans le meilleur des mondes et qu'elle ne craint pas d'être lâchée par ses actionnaires (qui connaissent de grosses difficultés financières en Inde), l'attente parait bien longue pour une écurie qui se veut être un challenger de poids dans les années à venir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article