Romain Grosjean nommé chez Lotus Renault GP

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus Renault GP - Romain GrosjeanLa France comptera au moins deux pilotes en F1 la saison prochaine puisque Romain Grosjean sera bel et bien le coéquipier de Kimi Raikkonen chez Lotus Renault GP. L'écurie d'Enstone se sépare donc de Vitaly Petrov alors que le Russe disposait d'un contrat pour la saison 2012.

La place du Russe était sur la sellette depuis son incroyable sortie médiatique dans laquelle il a critiqué ouvertement son équipe alors que son contrat le lui interdisait. A la suite de la nomination de Kimi Raikkonen, l'équipe lui avait alors donné une dizaine de jours de reflexion pour qu'il se penche sur son avenir. L'écurie a fini par prendre la décision à sa place en le mettant sur la touche au profit du champion de GP2 en titre.

Celui-ci obtient donc sa seconde chance de faire ses preuves en F1, après une première tentative plus que mitigée en 2009. Il avait alors rejoint une équipe Renault en pleine crise du Crashgate et n'avait pu se montrer à la hauteur de son double champion du monde de coéquipier, Fernando Alonso. Sa tâche ne sera donc pas plus facile puisque son nouveau coéquipier est également le champion du monde 2007. Néanmoins, il a certainement gagné en expérience et en patience ces deux dernières saisons. Il a ainsi nettement dominé la saison de GP2, se permettant le luxe d'être sacré dès Spa-Francorchamps.

Ce retour en F1 n'est néanmoins pas entièrement une reconnaissance de son seul talent. En effet, il est largement lié au soutien financier important qu'il reçoit de part de Total. Cela se traduit directement par la première phrase du communiqué de presse diffusé par l'écurie : "Lotus Renault GP et TOTAL ont le plaisir d’annoncer que Romain Grosjean disputera la saison 2012 au côté du champion du monde 2007, Kimi Räikkönen, la saison prochaine. Les deux entreprises confirment également avec plaisir le renouvellement de leur accord de sponsoring pour une année supplémentaire."

Il se devait, en effet, de palier au départ des nombreux contrats publicitaires liés à la présence du Russe Vitaly Petrov et du Brésilien Bruno Senna. Ceux-ci ne disposent d'ailleurs de plus beaucoup d'options pour poursuivre leur carrière en F1 puisque le nombre de baquets disponibles se réduit comme neige au soleil. Ils ne sont pas conservés au sein de l'écurie qui s'appellera simplement Lotus l'an prochain, comme le traduisent les propos d'Eric Boullier : "J’aimerais remercier Vitaly Petrov et Bruno Senna pour leur contribution aux performances de l’équipe cette année et je leur souhaite toute la réussite pour l’avenir."

La presse russe semblait anticiper ce départ puisqu'elle évoquait déjà une piste de secours pour leur compatriote. Ainsi elle semblait indiquer que le constructeur automobile russe Marussia verrait d'un bon oeil l'arrivée d'un pilote soutenu par Vladimir Poutine. Comme l'écurie vient de nommer Charles Pic, le seul baquet disponible serait celui de Timo Glock. Or celui-ci dispose d'un contrat de trois ans et présente une expérience et un bagage technique dont une équipe aurait du mal à se passer.

Les seules options viables restent donc Williams ou Team Lotus, où la concurrence est très forte. Il resterait alors la possibilité d'un volant chez HRT mais cela serait faire une croix définitive sur toute possibilité de briller...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article