Romain Grosjean intéresse trois équipes de F1

Publié le par Matthieu Piccon

Renault - Romain GrosjeanAlors que la pression se fait de plus en plus pressante autour de l'avenir de Nick Heidfeld au sein de Lotus Renault GP, Romain Grosjean, quatrième pilote de l'écurie, est en tête du GP2, ce qui en fait un candidat naturel à un retour en F1.

Ainsi le pilote français, managé par Gravity, est clairement dans le radar d'Eric Boullier, le team manager de l'écurie britannique. Celui-ci a donc déclaré à L'Equipe que trois écuries s'intéressent au Français pour le faire revenir en F1. Gérard Lopez estime que le pilote a franchi un palier psychologique depuis son intérim au sein du Renault F1 Team : "Romain a la taille pour remplir le costume qu'il n'arrivait pas à remplir il y a quelques années. Il est quand même assez impressionnant en GP2. Pas par les résultats, mais par la manière dont il les atteints. Rien ne l'ébranle. C'est un autre Romain qu'il y a quelques années. Il est beaucoup plus sûr de lui. Maintenant, en GP2, il fait patron. Il n'est pas seulement rapide. Quand il monte dans la voiture, qu'il soit 14ème sur la grille parce qu'il a pris dix places de pénalité ou qu'il soit 6e, ça lui est plus ou moins égal. Il va faire son truc et toujours arriver dans le Top-5. Voire gagner."

Le patron de Genii Capital n'hésite donc pas à déclarer qu'il verrait d'un bon oeil un retour de Romain Grosjean au sein de son écurie mais que toutes les cartes ne sont pas entre ses mains: "Si on s'est engagé avec Romain, c'est pour le préparer à revenir en F1, et a priori avec nous. Vitaly a un contrat jusqu'à fin 2012. On pourrait envisager Vitaly-Romain. Mais ça ne dépend pas de nous. Ca dépend de l'état de santé de Robert.»

Outre Lotus Renault GP, les deux autres peuvent être Virgin et Williams. En effet, Gravity a placé au sein de l'écurie anglo-russe le Belge Jérôme d'Ambrosio, qui marque de plus en plus le pas par rapport à son coéquipier, Timo Glock. Un échange standard pourrait donc avoir lieu entre les deux pilotes, au profit du Français. Quant à Williams, l'écurie de Grove pourrait décider de se passer des services d'un Rubens Barrichello vieillissant et au salaire important pour privilégier un autre pilote apportant une contribution financière, aux côtés de Pastor Maldonado.

Pour autant, à l'heure actuelle, c'est le troisième pilote de l'écurie, Bruno Senna, qui aura l'opportunité de rouler lors des essais libres du vendredi lors du prochain Grand-Prix de Hongrie. S'il parvenait à trouver quelques sponsors de plus afin de renforcer son attrait pour son écurie, cela pourrait donc lui ouvrir la voie d'un baquet dont il avait été privé lors de l'intersaison par Nick Heidfeld.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article