Romain Grosjean continue avec Lotus

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus - Romain Grosjean-copie-1A force d'attendre, le doute commençait à naitre. Lotus s'est finalement décidé en officialisant la prolongation de Romain Grosjean. Pour sa seconde saison d'apprentissage, il devra confirmer son potentiel et faire moins d'erreurs.

Romain Grosjean vient donc de recevoir deux cadeaux de Noel avec un peu d'avance. Le premier a été son sacre lors de la Course des Champions, disputée en Thailande ce week-end. Le second est donc la confirmation effectuée aujourd'hui de son écurie, qui lui permet de disputer sa seconde saison complète en F1.

Celle-ci n'est pas une surprise puisque le pilote tricolore n'a pas démérité lors de sa première saison complète, en étant en mesure de signer trois podiums (Bahreïn, Canada et Hongrie). Néanmoins, il a réalisé trop d'erreurs dans les premiers tours de course (notamment lors du premier virage à Spa-Francorchamps, qui a failli couter la vie à Fernando Alonso) pour permettre à son écurie de viser encore plus haut au championnat Constructeurs.

Cette confirmation permet donc à la France d'avoir toujours au moins trois pilotes en F1 la saison prochaine puisque Charles Pic passe chez Caterham et Jean-Eric Vergne est également maintenu chez Toro Rosso. Un quatrième tricolore pourrait se mener à la fête si Jules Bianchi passe de troisième pilote à titulaire chez Force India. Il doit faire face à Adrian Sutil, qui fait ces derniers jours un forcing médiatique en affirmant que sa condamnation à 18 mois de prison avec sursis dans le cadre d'une altercation avec Eric Lux, l'un des copropriétaires de Lotus, ne l'empêchera pas de disputer des courses dans un certain nombre de pays, dont le Canada ou les Etats-Unis.

Un rival que ne trouvera pas sur sa route le Français est, en tout cas, Kamui Kobayashi. Le Japonais a reconnu qu'avec la confirmation de Romain Grosjean chez Lotus, il n'avait plus d'espoir de trouver un baquet en F1 pour 2013, malgré l'important soutien financier qu'il a reçu de la part de ses compatriotes : "J'étais en mesure d'apporter un budget d'au moins huit millions d'euros. Malheureusement, le temps m'a manqué et je ne suis pas en mesure de m'assurer un baquet dans une écurie de F1 compétitive pour 2013. Je dois reconnaitre que je suis très triste et je suis désolé pour tous les fans et entreprises japonaises qui m'ont soutenu. Mais je reste confiant que j'y arriverai en 2014. Je souhaiterais donc désormais arrêter la donation pour l'instant. Même si je vais garder tout l'argent pour 2014, je commence à regarder quelle est la meilleure option pour 2013 ainsi que pour 2014. Ma priorité numéro 1 est de m'assurer un baquet compétitif en F1 en 2014."

Publié dans Lotus, Romain Grosjean

Commenter cet article