Robin Frijns n'est pas conservé par Sauber

Publié le par Matthieu Piccon

Sauber---Robin-Frijns.JPGAprès une saison en tant que troisième pilote de Sauber, Robin Frijns va devoir trouver une nouvelle équipe puisque Sauber a indiqué ne pas vouloir le conserver pour la saison 2014.

Le pilote néerlandais ne suivra donc pas les traces d'Esteban Gutierrez. Le Mexicain avait passé deux saisons d'apprentissage en GP2 et en tant que troisième pilote avant de devenir titulaire en 2013. Mais Robin Frijns ne dispose pas des soutiens financiers dont peut bénéficier son futur ex-coéquipier alors que les dirigeants suisses ont dû faire appel à l'argent d'investisseurs russes pour assurer leur avenir.

Le jeune pilote a ainsi confirmé l'information auprès d'Autosport : "Je ne sais pas ce qui va se passer maintenant. Tout ce que je sais, c'est que je suis à la maison alors que tout le monde est à Monza. Je suis un agent libre. Je n'en veux pas à Sauber. Ils doivent survivre en tant qu'équipe et je le comprends. Evidemment, ils ont une grande histoire avec les jeunes pilotes en leur donnant une chance d'être en Formule 1 mais ils sont dans une situation financière que tout le monde connait et c'est en dehors de mon contrôle."

Cette annonce a donc une conséquence immédiate : il perd le baquet qu'il avait obtenu en cours de saison au sein de la formation de GP2 chez Hilmer Motorsport, sans doute grâce au soutien financier de son employeur principal. Il s'y était illustré puisqu'il avait d'emblée remporté une course : "J'ai connu beaucoup de bas cette année. C'est ennuyeux mais je n'y peux rien. J'ai aidé Hilmer Motorsport à obtenir leur première victoire en GP2, ce qui est une grande réussite dont je suis fier. Mais en dehors de ça, cela a été une année catastrophique."

2013 contraste effectivement avec les années précédentes puisqu'il avait remporté les trois championnats auxquels il a participé  : Formule BMW Europe en 2012, Formule Renault 2.0 en 2011 et Formule Renault 3.5 en 2012. Il ne dispose pour l'instant d'aucune sortie de secours : "A l'heure actuelle, nous n'avons pas de plan. La chose la plus importante maintenant est que je suis libre et que je peux faire ce que je veux. Espérons que quelqu'un me donnera la chance de montrer ce que je sais faire."

Publié dans Sauber, Robin Frijns

Commenter cet article

Patrick Duc 09/09/2013 22:25


Certes, ce n'est pas par hasard que l'on gagne trois championnats différents à la suite. Il a sans nul doute un très grand talent.

Patrick Duc 09/09/2013 17:56


Oui enfin, il a gagné le Formule Renault
3.5 en éjectant délibérément quand même Jules Bianchi lors de la dernière course alors que celui-ci filait vers le titre...

Matthieu Piccon 09/09/2013 18:11



Oui, c'est vrai. Il n'empêche qu'il aurait fini au pire 2nd du championnat, ce qui est tout de même honorable