Renault accueille deux nouveaux sponsors

Publié le par Matthieu Piccon

Renault---EFG--SNORAS.jpgEric Boullier aura donc bien tenu parole : le mois dernier, lorsque la FOTA lui a refusé une avance sur les droits télés qui lui sont dus à l'issue de la saison, le team manager de Renault avait déclaré que cet argent était destiné à poursuivre le développement de la monoplace actuelle et à lancer celui de la saison prochaine. Il assurait alors qu'il s'agissait simplement d'un problème de trésorerie passagé puisqu'il attendait la finalisation de deux négociations importantes d'ici au mois de septembre.

A l'occasion de la reprise des hostilités ce week-end sur le circuit de Spa-Francorchamps, le dirigeant français a annoncé aujourd'hui le nom de ces deux partenaires : il s'agit d'EFG International et de Snoras.

Ces deux noms ne sont pas très connus par le grand public en Europe de l'Ouest et c'est bien là l'objectif de leur arrivée sur les flancs de la R30 : augmenter leur visibilité auprès d'un public mondial. EFG est une banque privée pour qui les sports mécaniques ne sont pas une nouveauté puisqu'elle s'est engagée depuis quelques années déjà dans le sponsoring de différents événements de prestige, tels que Le Mans Classic ou le Grand-Prix de Pau historique. Une raison à cela est que nombre de ses clients mais également de ses employés collectionnent les voitures historiques. Au-delà de la preservation du patrimoine automobile, elle se tourne vers l'avenir en étant un partenaire du British Racing Drivers' Club (qui détient le circuit de Silverstone) afin de promouvoir l'éclosion de jeunes talents capables de succéder à Lewis Hamilton et Jenson Button, les deux derniers champions du monde en titre.

Quant à Snoras, il s'agit de la banque lituanienne au réseau de distribution le plus étendu du pays. Elle s'est beaucoup implanté dans les trois pays baltes ainsi qu'en République Tchèque et en Biélorussie. Son développement passe désormais par l'Europe de l'Ouest où elle dispose déjà de succurssales en Grande-Bretagne et en Belgique.

Bien entendu, la signature de ce contrat n'est pas étrangère au fait que les pilotes de l'écurie, Robert Kubica et Vitaly Petrov, soient originaires d'Europe de l'Est (Pologne et Russie). Si l'écurie tricolore n'est pas encore parvenue à signer des sponsors russes (Lada est une filiale de Renault), l'arrivée de Snoras a une place si en vue sur la monoplace est un premier pas en avant. Ce que ne manque pas de souligner Gérard Lopez, le président de l'écurie : "Ce nouveau partenariat avec Bank SNORAS ajoute une nouvelle dimension dans nos efforts commerciaux en Europe de l’Est." Cela pourrait être un signe que Vitaly Petrov, qui fait preuve de bons résultats en piste lors de ces dernières courses, soit encore pilote au sein de l'écurie la saison prochaine. Robert Kubica n'a plus à se soucier de ce genre de problèmes puisqu'il a déjà renouvelé son contrat pour les deux saisons à venir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article