Qantas reste le sponsor-titre du Grand-Prix d'Australie

Publié le par Matthieu Piccon

Ferrari - 1er virage QantasLa compagnie aérienne australienne Qantas a décidé de prolonger son contrat de sponsor-titre de son épreuve nationale pour la troisième saison consécutive.

Malgré des difficultés financières liées à la baisse du trafic mondial dans l'aviation civile, la compagnie aérienne poursuit donc son engagement débuté il y a plus de 25 ans. Qantas a fortement investi dans ce sport puisque, outre sa présence sur le circuit de Melbourne, elle a également nommé Mark Webber en tant qu'ambassadeur de sa marque.

Ronald Walker, le président de l'Australian Grand Prix Corporation, profite également de cette annonce pour souligner l'impact médiatique d'une présence sur les rives de l'Albert Park : "Qantas est associé avec le Grand-Prix d'Australie depuis plus de 25 ans et nous sommes ravis que ce partenariat important se poursuive. La Formule Un est le sport annuel le plus populaire au monde, qui attire une audience télévisée de 520 millions de fans partout dans le monde. L'an dernier, 4,23 millions d'Australiens ont regardé le Grand-Prix d'Australie. Vous ne pouvez tout simplement pas valoriser un tel niveau d'exposition."

Néanmoins, l'épreuve subit toujours de fortes critiques de la part d'habitants de la ville qui ne digèrent pas la facture de 50 millions de dollars australiens laissée à la charge de l'Etat de Victoria. Cela conduit ainsi le Herald Sun a diffusé de fausses informations. En effet, le tabloid local annonçait dans un article que "Nous avons cru comprendre que le spécialiste de la logistique DHL avait renoncé à ses droits de sponsor-titre après négociation avec le Supremo Bernie Ecclestone. Les dirigeants locaux de la course déclarent qu'ils ont réussi à trouver un nouveau sponsor mais selon les informations du Herald Sun, l'accord n'atteint pas les budgets initiaux."

Cette information ne peut être vraie puisque Qantas est sponsor titre depuis 2010, comme reporté par votre serviteur. DHL est effectivement présent en F1 en tant que transporteur attitré du matériel des écuries aux quatre coins du monde. Il était également le sponsor-titre du Grand-Prix de Turquie, qui a été rayé du calendrier 2012. Ce qui est encore plus étonnant est qu'une telle information soit relayée par d'autres publications réputées pour le sérieux de leurs informations, comme pitpass.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article