Pirelli proche d'un accord pour 2011

Publié le par Matthieu Piccon

Renault - PirelliC'est donc Pirelli qui devrait emporter la mise : alors que le manufacturier italien a été l'un des derniers à faire connaître sa candidature pour fournir le plateau de Formule 1 la saison prochaine, il semblerait qu'il est remporté l'appel d'offres édicté par la FIA.

En effet, l'Italien aurait accepté le principe de conserver le principe du manufacturier unique que Bridgestone assumait depuis le départ de Michelin en 2007.

Or Michelin avait toujours déclaré que c'était la concurrence avec d'autres manufacturiers qui l'intéressait. De plus, Michelin souhaitait également imposer de nouvelles définitions techniques puisque le manufacturier de Clermont-Ferrand voulait que, pour la première fois, les pneumatiques atteignent désormais 18" au lieu des 13 actuels. Autant dire que les écuries, surtout les moins argentées d'entres elles, n'étaient pas du tout favorables à cette demande puisque cela imposait de revoir totalement le châssis.

Pirelli a été moins loin dans ses demandes puisqu'il a accepté de conserver le format de 13", même si le passage à 18" aurait permis d'avoir davantage d'applications directes pour les pneumatiques de Monsieur Tout-le-monde. Mais il n'a pas cédé sur les conditions commerciales puisque l'entreprise italienne va recevoir 1 million d'euros par écurie partenaire (il devrait y avoir 13 écuries la saison prochaine) et par saison. Pour ce prix, il va devoir fournir trois types de gommes différents : tendres, médiums et dures. De plus, il a obtenu de ne pas avoir de concurrents avant 2013, ce qui lui permettra de renforcer sa communication pendant ces trois saisons où il sera le seul fournisseur de pneumatiques en Formule 1.

L'entreprise milanaise fait donc un pas de plus (si l'accord est bien confirmé par le Conseil mondial de la FIA) dans sa stratégie d'accès sa communication autour de la compétition (en plus de son fameux calendrier). Elle veut montrer son savoir-faire dans son coeur de métier. C'est la raison pour laquelle elle est présente en GP3 et WRC avant une éventuelle arrivée la saison prochain en GP2 et en Formule 1. Michelin veut aller encore plus loin en montrant qu'elle est non seulement performante mais également encore plus que ses concurrents directs. A l'inverse, Continental a décidé de miser sur le football et son audience tout aussi importante en investissant en Ligue des Champions, à la Coupe d'Allemagne mais surtout à la Coupe du monde.

Christian Horner, le directeur de Red Bull, déclarait ainsi : "Pour être honnête, je pense qu'il s'agit juste de mettre les points sur les i. Pirelli a fait une très bonne offre et c'est désormias à Bernie de faire son travail."

Publié dans Pneumatiques, Pirelli

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article