Pirelli acquiert une HRT de 2011

Publié le par Matthieu Piccon

HRT - Narain Karthikeyan-copie-1HRT n'est plus et ses restes sont dispersés auprès des plus offrants. Pirelli s'est ainsi porté acquéreur d'une monoplace de 2011 afin de pouvoir faire des expositions statiques.

Afin de préparer son retour en F1, le manufacturier italien avait acheté une monoplace développée par Toyota avant sa décision de se retirer en 2009. Comme celle-ci n'était plus au niveau par rapport aux nouvelles monoplaces, Pirelli a décidé l'an passé de chercher une nouvelle monoplace. Il avait alors porté son dévolu sur une Renault de 2010.

Jaime Alguersuari et Lucas di Grassi, les deux pilotes d'essais du manufacturier, continueront d'utiliser cette même monoplace au cours de la saison 2013 puisque la HRT ne servira que pour des expositions statiques. Cela s'explique aisément puisque la Renault de R30 était largement plus performante que la monoplace espagnole, pourtant plus jeune d'un an. Pirellie va donc se contenter de repeindre la monoplace à ses couleurs.

De toute façon, Pirelli n'aurait eu aucune chance de pouvoir faire rouler cette monoplace puisque les moteurs Cosworth et les boites de vitesses Williams ont été retournés à leurs prorpriétaires respectifs lorsque l'écurie madrilène a été liquidée.

Le reste des actifs de HRT, à savoir trois monoplaces et un modèle pour soufflerie de 2012 ainsi que deux monoplaces de 2011, ont, par ailleurs, été cédés à une société espagnole de recyclage spécialisée dans l'automobile. Cette vente condamne donc tous les espoirs du mystérieux collectif americano-canadien Scorpion Racing, qui s'était porté candidat à un éventuel rachat lorsque l'écurie espagnole n'a pas respecté l'échéance pour verser les 500.000 dollars dûs pour la saison 2013.

Publié dans Pneumatiques, Pirelli, HRT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article