Peter Sauber reste propriétaire à 100% de son écurie

Publié le par Matthieu Piccon

BMW Sauber - Peter SauberAvec Franck Williams, Peter Sauber est l'un des derniers artisans présent en Formule 1. Si le Britannique a décidé d'ouvrir son capital à un investisseur extérieur, le Suisse compte conserver 100% de l'écurie qu'il a rachetée à BMW en début d'année dernière.

Telmex, un simple sponsor

Ainsi Peter Sauber a tenu à préciser que l'arrivée de l'opérateur téléphonique mexicain n'était qu'un accord de sponsoring, sans aucune implication capitalistique : "Je suis propriétaire à 100% de l'équipe et il n'y a actuellement aucun plan pour vendre l'équipe ou même une partie. Notre partenariat avec Telmex, qui va entrer en fonction le 1er janvier 2011, ne comprend pas une prise de participation sous quelque forme que ce soit et est entièrement un accord de sponsoring."

Cette arrivée avait été annoncée en même temps que l'arrivée de Sergio Perez la saison prochaine et une prise de participation avait alors été évoquée. Mais la présence de l'entreprise détenue par la première fortune mondiale, Carlos Slim, pourrait tout de même prendre une autre forme qu'un simple logo sur les carrosseries issues d'Hinwill. Peter Sauber pourrait, en effet, utiliser une ficelle qu'il a déjà actionnée par le passé : il y a quelques années, le moteur Ferrari fourni à l'écurie avait été renommé Petronas en l'honneur du pétrolier malaisien avant que BMW ne rachète l'écurie en 2005. De plus, il est fort à parier que le nom de Telmex soit associé à celui de l'écurie, comme cela peut être le cas pour Vodafone chez McLaren, Marlboro chez Ferrari ou AT&T avec Williams.

Un duo de pilotes très jeune

Par ailleurs, l'Helvète ne s'inquiète pas de la jeunesse de son duo de pilotes 2011 puisque c'est une situation qu'il a déjà connu dans le passé : "Je suis confiant que nous allons dans la bonne direction d'un point de vue pilotes. Kamui a déjà fait de grands pas en avant d'un point de vue technique cette année et je n'ai aucun doute quant au fait qu'il continuera à grandir avec cette nouvelle responsabilité. Sergio est pétri de talent. Pour lui, la question sera d'apprendre vite. Il pourra apprendre de Kamui comme Kamui l'avait fait de Pedro et de Nick. De plus, il est bon de se rappeler que 2001 a été notre meilleure année et cette saison-là nous avions comme pilotes un rookie du nom de Kimi Raikkonen aux côtés de Nick, qui n'en était qu'à sa deuxième année." Ce sera donc exactement la même configuration la saison prochaine. Mais l'apprentissage de Sergio Perez sera encore facilité par son intégration au sein de la Ferrari Driver Academy.

L'apport décisif de James Key

Enfin l'homme d'affaires a reconnu l'apport technique et organisationnel de James Key : "En avril, James Key a pris le poste de directeur technique et a beaucoup fait en très peu de temps. Lui et l'équipe ont identifié les faiblesses de la C29 et mis en place un plan de marche clair pour les améliorations." Cela s'est traduit par une très belle fin de saison, avec 43 points lors des 11 dernières courses de la saison contre un seul lors des neuf premières.

Mais d'importants modifications ont été apportées au fonctionnement même de l'écurie : "James a aussi mis en place une série de changements organisationnels. Notre succès à faire notre chemin à travers cette situation difficile pendant la saison représente une bonne publicité de notre qualité et de notre état d'esprit au sein de l'équipe."

Un retrait dans les trois ans à venir

Si Peter Sauber maintient la barre, il n'en oubli pas de préparer activement l'avenir. Ainsi il sera se retirera une nouvelle fois lorsque les bases de l'écurie seront de nouveau solides : "Il y a un an, j'indiquais que je ne resterai pas sur le muret des stands au-delà de 70 ans. C'est toujours le cas et j'ai maintenant 67 ans. Il est essentiel pour moi d'assurer une grande stabilité à l'équipe et que nous avons des bases financières solides pour aller de l'avant d'un point de vue sportif. Lorsque cela sera en place, le temps sera venu pour moi de prendre du recul."

En attendant, l'avenir immédiat concerne la C30, dont la présentation officielle aura lieu le 31 janvier prochain en lever de rideaux des essais d'intersaison : "Nous avons de hautes ambitions et les choses se passent bien pour l'instant. James Key a prouvé par le passé qu'il savait construire des voitures rapides. Tous ces changements techniques (l'interdiction du double diffuseur, l'introduction des pneumatiques Pirelli, les ailerons arrières ajustables et l'option d'utiliser le KERS) font de cette année une année particulièrement excitante."

Publié dans Sauber, Peter Sauber

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article