Pedro de la Rosa devient pilote essayeur chez Ferrari

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren - Pedro de la Rosa-copie-1Ferrari est actuellement rassemblé pour son événement montagnard annuel à Madonna di Campiglio. Elle en a profité pour annoncer qu'elle avait recruté Pedro de la Rosa, laissé libre à la suite de la faillite de HRT, en tant que pilote-essayeur en charge du simulateur.

La carrière de Pedro de la Rosa semble ne jamais prendre fin. Ainsi après des années en tant que pilote-essayeur chez McLaren, il avait effectué son retour en compétition en 2010 chez Sauber.

Au bout d'une saison, il avait été contrait de retourner à Woking en tant que pilote essayeur. Cependant, début 2012, il était parvenu, grâce à ses soutiens financiers, à rejoindre l'écurie espagnole HRT. Il avait ainsi signé un contrat de deuxs saisons mais qui n'est pas allé à son terme à cause du manque de financements de la structure madrilène.

S'il avait alors reconnu qu'il pourrait lui être difficile de reprendre son ancien poste chez McLaren, il n'en a pas pour autant renoncé à rester dans le microcosme de la F1. C'est ainsi qu'il vient d'être recruté par Ferrari, pour s'occuper du simulateur.

Cette nomination, si elle surprend tout le monde, est due à tout sauf au hasard. En effet, en 2011, l'Espagnol était déjà en charge du simulateur de McLaren. Or celui-ci est réputé être l'un des tous meilleurs dans le monde. De par son rôle, il en a donc une connaissance intime, ce qui ne peut qu'être un avantage pour une écurie comme Ferrari, qui est en train de remettre en cause l'intégralité de son organisation technique et de développement. Elle va donc pouvoir disposer d'informations de première importance, en provenance d'un de ses rivaux directs dans la lutte pour le titre.

De plus, le pilote âgé de 41 ans a de très bonnes relations avec son compatriote Fernando Alonso, depuis leur association chez McLaren en 2007. Ils avaient ainsi été au coeur de la bataille entre Ferrari et McLaren lors du fameux épisode du Spygate, qui a laissé une ardoise de 100 millions de dollars chez McLaren. Cependant, Ferrari tient à préciser que ce n'est pas (en tout cas officiellement) la cause première de ce recrutement. Stefano Domenicali, le directeur de Ferrari, a ainsi déclaré : "Nous devons anticiper les problèmes et nous concentrer sur la simulation. Nous pensons que Pedro est la bonne personne pour développer ce type d'activités. Nous pensons qu'il est un pilote capable de bien s'intégrer dans notre groupe. Evidemment, le fait que Pedro ait des bonnes relations avec Fernando Alonso et Felipe Massa est un facteur positif mais la décision est purement technique."

Ferrari prend donc un accent de plus en plus espangol puisque Marc Gene a également été prolongé dans son poste de troisième pilote de la Scuderia.

Publié dans Ferrari, Pedro de la Rosa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article