Pat Symonds sera consultant pour Marussia

Publié le par Matthieu Piccon

Renault - Pat SymondsEn avril dernier, Pat Symonds avait trouvé un accord avec la FIA : il était de nouveau libre d'intervenir en Formule 1 en tant que consultant à temps partiel au sein de sa structure, Neutrino Dynamics. Aujourd'hui, cela se concrétise par un accord avec Marussia, le nouvel actionnaire principal de Virgin Racing.

Il faut dire que Pat Symonds connait de longues dates Nick Wirth, lorsque ce dernier était directeur technique de Benetton à la fin des années 1990. Or Wirth Research est la société choisie pour le développement des monoplaces de Virgin Racing à l'aide de l'analyse des fluides par ordinateur. Il a également déjà collaboré avec Mark Herd, qui est l'homme de liaison entre l'équipe sur les bords de piste et Wirth Research.

Son engagement a ainsi été par Graeme Lowdon, le PDG de l'écurie, à Autosport : "Pat a été retenu par un de nos actionnaires en tant que conseiller et il conseille donc l'équipe. Il a le droit de faire du consulting à travers son entreprise. Quelques personnes de l'équipe ont déjà travaillé avec lui dans le passé et tous les ingénieurs sont vraiment, vraiment impatients. Je ne peux voir que du positif."

Si sa réputation a été sérieusement entâchée par le Crashgate de Singapour 2008, Pat Symonds reste l'un des hommes les plus expérimentés dans son domaine. Il était à la tête du Renault F1 Team lorsque l'écurie française a remporté ses quatre titres de champion du monde en 2005 et 2006. Une telle expertise ne pouvait rester sur le marché bien longtemps.

Par contre, pour être de nouveau employé par une écurie à plein temps, il lui faudra toujours attendre 2013, lorsque son banissement par la FIA aura été levé.

Publié dans Marussia, Pat Symonds

Commenter cet article