Pas de treizième écurie en 2011

Publié le par Matthieu Piccon

Ferrari - toutes les équipesLa FIA n'a pas voulu prendre de risques : plutôt que de revivre le cauchemar de la saison dernière où USF1 avait dû déclarer forfait dans la dernière ligne droite, l'instance dirigeante de la Formule 1 a préféré ne pas sélectionner de 13ème écurie pour 2011.

Dans le communiqué de presse rendu public après le conseil mondial de ce jour, la FIA a fait savoir que sa décision avait été motivée par le fait qu'aucune candidature ne répondait aux standards que l'on peut attendre d'une écurie de Formule 1.

Pourtant le projet espagnol Epsilon Euskadi pensait avoir suffisamment d'arguments en sa faveur. Ai point qu'il avait déjà commencé des travaux dans sa propre soufflerie sur la monoplace qu'il comptait présenter pour la saison 2011. Le refus opposé par la FIA pourrait renforcer les spéculations dans les semaines à venir sur une possible fusion avec une autre écurie espagnole, HRT F1 Team.

Si Joan Villadelprat, le président d'Epsilon, a reconnu qu'il avait eu des contacts avec son homologue, il a précisé qu'il ne s'agissait que dans le but d'envisager une relation client-fournisseur puisque HRT n'a plus de fournisseur de châssis depuis la fin de son contrat avec Dallara. Pourtant dans une interview publiée en réaction à la décision de la FIA, Joan Villadelprat a ainsi déclaré qu'il acceptait cette décision mais qu'il voulait aller de l'avant : "La treizième licence était un moyen d'arriver en Formule 1 mais pas le seul. Nous allons certainement considérer d'autres possibilités, qui peuvent être très différentes. Nous parlons d'options qui n'ont pas encore eu lieu mais, je le répète, nous allons continuer à travailler tant sur l'aspect financier que sur le développement pour être prêt quand ces options se présenteront. Pendant que nous travaillons sur une nouvelle opportunité, nous allons aller de l'avant dans nos projets liés à l'éducation, la compétition, la production et la recherche et développement." L'histoire ne va donc peut-être pas s'arrêter à ce nouveau refus (Epsilon était déjà candidate en 2009).

L'autre candidat malheureux est un peu moins étonnant. Il s'agit de l'association entre Jacques Villeneuve et l'ancienne écurie italienne de GP2 Durango. En effet, le champion du monde 1997 n'a jamais fait mystère de sa volonté de revenir en compétition en général, et en Formule 1 en particulier, par n'importe quel moyen. Après avoir échoué dans sa tentative en Nascar faute de sponsors prêts à le soutenir, il a tenté de revenir via sa propre structure. Mais le choix de son partenaire n'a pas été très heureux puisque Durango a du cesser ses activités en GP2 en début de saison par manque de financement. Difficile dans ses conditions de convaincre la FIA que le duo serait en mesure d'apporter le financement et le développement nécessaire pour le début de la saison 2011.

Nous n'aurons donc qu'au maximum 12 écuries pour les deux saisons à venir puisque cet appel à candidature portait sur 2011 et 2012. D'ici là, nous verrons si toutes les écuries actuelles parviennent à survivre...

Publié dans FIA-FOTA-GPDA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article