Pas de Grand-Prix en Indonésie dans les 10 ans à venir

Publié le par Matthieu Piccon

Austin - Tavo Hellmund, Jean TodtL'Indonésie ne devrait pas rejoindre le calendrier de Formule 1 dans un futur proche. C'est la conclusion de la visite de Jean Todt, président de la FIA, sur le circuit indonésien de Sentul : "Je me suis personnellement rendu sur le circuit de Sentul, et il n'est définitivement pas aux standards d'un circuit de Formule 1. Mais je suis convaincu qu'avec quelques rénovations, ce circuit pourrait accueillir le championnat WTCC."

Le circuit en question accueillait déjà des épreuves internationales, dont feu le A1GP. Il n'a pas laissé des souvenirs impérissables à ceux qui y se sont rendus.

Le Français estime ainsi que cinq à dix ans seront nécessaires pour que l'Indonésie puisse intégrer le Formula One Circus, à l'instar des autres pays asiatiques déjà présents (Chine, Corée du Sud, Japon, Malaisie, Singapour).

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas ravir Bernie Ecclestone, qui aurait vu d'un bon oeil la Formule 1 arriver dans le 4ème pays le plus peuplé du monde. Alors que l'Inde connaît des problèmes pour son circuit et que les audiences de la F1 sont en baisse, en partie à cause des horaires tardifs des courses asiatiques, tout ne sourit pas à l'argentier de la Formule 1 en ce moment.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article