Officiel : Felipe Massa quitte Ferrari

Publié le par Matthieu Piccon

Ferrari---Felipe-Massa--2013.jpgAprès la période des rumeurs, voici la période des annonces officielles. Ainsi Felipe Massa a annoncé qu'il quittait la Scuderia Ferrari à la fin de la saison. Il laisse donc la place grande ouverte à un possible retour de Kimi Raikkonen.

C'est donc une page qui se tourne dans l'histoire de la Scuderia. Après huit saisons passées à Maranello, le Brésilien se retrouve donc désormais sans baquet. Il a été en mesure d'en faire lui-même l'annonce sur son compte Instagram officiel : « A partir de 2014, je ne piloterai plus pour Ferrari. Je voudrais remercier l'équipe pour toutes les victoires et les incroyables moments passés ensemble. Merci aussi à ma femme et à toute ma famille, à mes fans et à mes sponsors. J'ai toujours reçu un super soutien de chacun d'entre vous ! Je souhaite désormais pousser le plus possible avec Ferrari pour les sept courses restantes. Pour l'année prochaine, je veux trouver une équipe qui pourra me donner une voiture compétitive pour gagner encore plus de courses et me battre pour le Championnat qui reste mon plus grand objectif ! Merci à tous. Felipe »

Felipe Massa est arrivé chez Ferrari en 2006, après avoir passé trois saisons d'apprentissage chez Sauber. Il était alors présenté comme l'héritier de Michael Schumacher, qu'il cotoiera pendant une saison. La saison suivante, il voit l'arrivée d'un autre grand du plateau, avec Kimi Raikkonen. Il jouera le rôle d'équipier modèle lors de la finale du championnat 2007, en permettant au Finlandais de remporter le dernier titre en date de la Scuderia. Mais c'est en 2008 qu'il connait sa plus grande année de gloire. Il se bat pour le titre jusqu'au bout de la saison : lorsqu'il franchit en tête la ligne d'arrivée de son Grand Prix national, il est virtuellement champion du monde. Mais en dépassant Timo Glock dans le dernier virage, Lewis Hamilton lui ravit le titre.

La chance de sa vie vient de passer pour le Brésilien, qui n'est plus jamais remonté sur la première marche d'un podium depuis. L'année suivante, il parvient à dominer nettement son coéquipier alors que la monoplace est nettement moins compétitive. Mais lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie, il connait un tragique accident, où il est heurté en plein casque par un ressort échappé de la Brawn GP de Rubens Barrichello.

Lorsqu'il revient la saison suivante, son coéquipier est désormais Fernando Alonso. Celui-ci ne lui laissera que des miettes. Lors du Grand Prix d'Allemagne 2010, quasiment un an jour pour jour après son terrible accident, il est en mesure de l'emporter. Pourtant la Scuderia lui ordonne de laisser passer son coéquipier avec le célèbre message radio "Fernando is faster than you". Dès lors ses performances ne seront plus jamais du niveau des saisons précédentes. Souvent évoqué, son départ de la Scuderia se concrétise donc aujourd'hui.

Il laisse donc un baquet disponible, très convoité. Le premier à la viser est naturellement Kimi Raikkonen mais cela pourrait créer un duel du feu et de la glace avec Fernando Alonso, qui pourrait alors décider de partir. La Scuderia pourrait donc décider de ménager sa star espagnole et s'attacher les services d'un pilote comme Nico Hülkenberg.

Quant à Felipe Massa, il pourrait trouver une place... chez Lotus, surtout si Kimi Raikkonen venait à partir. En effet, l'écurie britannique est désormais sponsorisée par la marque de montres de luxe Richard Mille, qui est également un soutien important de l'écurie ART Grand Prix de Nicolas Todt, l'agent de Felipe Massa. Une autre possibilité serait que le Pauliste finisse là où tout à commencer, chez Sauber, mais cela signifierait qu'il puisse apporter un budget équivalent à ce que peuvent faire Esteban Gutierrez et Sergey Sirotkin puisque l'écurie suisse connait actuellement d'importants problèmes financiers.

Il pourrait sinon se retrouver dans la situation dans laquelle s'est retrouvée son ami Rubens Barrichello : à savoir quitter la F1 faute de baquet.

Publié dans Ferrari, Felipe Massa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article