Officialisation du rachat de Caterham par Team Lotus

Publié le par Matthieu Piccon

Team-Lotus---Caterham.jpgLe rassemblement au Musée Impérial de la Guerre organisé par Team Lotus aura donc concrétisé ce que nous annonçions la semaine dernière : l'écurie de Tony Fernandes a racheté le constructeur automobile Caterham, ce qui pourrait ouvrir la porte à un changement de nom alors que le verdict du procès avec Group Lotus n'a pas encore été rendu.

Si l'annonce n'a donc pas été une surprise pour nos fidèles lecteurs, le contenu du communiqué de presse l'est un peu plus. En effet, il est indiqué que c'est le holding Team Lotus Entreprise qui s'est porté acquéreur du constructeur britannique. Dans les activités de ce holding, nous retrouvons naturellement l'écurie de Formule 1 et son service de merchandising mais également la boisson énergétique EQ8, qui dispose d'une place de choix sur les radiateurs de Jarno Trulli et d'Heikki Kovalainen.

Rachat par Team Lotus Entreprise

Nous comprenons un peu plus ce qui signifiait Tony Fernandes lorsqu'il indiquait que la bataille judiciaire avec Group Lotus lui avait coûté des sponsors. Force est donc de constater que l'écurie n'en dispose d'aucun extérieur à l'extérieur de la galaxie d'entreprises contrôlée par l'homme d'affaires malaisien puisque, outre EQ8, nous retrouvons AirAsia et Naza qui lui appartiennent. La présence de Dell sur les ailerons arrières est liée à l'extension de la relation de fournisseurs du fabricant de PC avec l'écurie. CNN est donc la seule entreprise à véritablement contribuer financièrement pour être présente sur les monoplaces vertes et jaunes.

Mais ce qui est encore plus surprenant est que Team Lotus Entreprise a pour projet de "s'établir en tant qu'une plateforme mondiale pour d'autres diversifications en se fondant sur ses compétences, son innovation et l'accessibilité." Or s'il est légitime de penser que l'écurie a acquis un constructeur qui ne construit que l'héritière directe de la Lotus Seven afin de résoudre son problème d'appellation, il est étonnant que ce soit Team Lotus Entreprise qui se soit porté acquéreur et non 1Malaysia, qui le nom originel de la structure.

Team Lotus Special Edition Seven

Et petite ironie de l'histoire, l'écurie qui s'appelle désormais (mais pour combien de temps encore ?) Team Lotus va effectuer la même stratégie qu'avec le précédent constructeur qui l'avait soutenu l'an passé, à savoir Proton. En effet, elle avait dévoilé lors du Grand-Prix de Malaisie 2010 la série limitée à 25 exemplaires de la Satira Neo R3 Lotus Racing. Un an plus tard, elle annonce le lancement de la Team Lotus Special Edition Seven, qui pour 3000 livres sterling de plus permet de s'offrir une Caterham Seven aux couleurs de l'écurie, qui sont exactement les mêmes que celles de l'an passé ! Et évidemment, le nombre d'exemplaires de ces voitures d'exception est limité à... 25 exemplaires !

Maintenant que ce rachat a été effectué et officialisé, les rumeurs médiatiques indiquent que l'écurie pourrait s'appeler à l'avenir Sonogol Caterham F1 afin d'honorer le pétrolier angolais qui soutient Ricardo Teixeira, qui est devenu l'un des pilotes de réserve de l'écurie...

Une chose est sure, c'est que ces affaires d'appellation sont encore loin d'être terminées. Pendant ce temps, l'écurie n'a pas encore marquée le moindre point en 22 participations à une course de Formule 1...

Publié dans Caterham, Team Lotus

Commenter cet article