Nick Chester remplace James Allison chez Lotus

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus---Nick-Chester.jpgLa F1 reprend ses droits ce week-end avec le début de la saison européenne. Avant que les hostilités ne reprennent en piste, le week-end espagnol commence avec une grosse annonce : James Allison a décidé de quitter son poste de directeur technique de chez Lotus. Il sera remplacé par Nick Chester.

Cette nouvelle n'est pas foncièrement une surprise puisque la rumeur du paddock en faisait état depuis le début de la saison. Un indice de taille avait émergé lors du Grand Prix d'Australie lorsque James Allison n'était pas monté sur le podium pour célébrer la victoire de Kimi Raikkonen alors qu'il en était un des principaux responsables.

Ce n'est pas le premier mouvement au sein du clan fermé des directeurs d'équipe cette saison puisque McLaren a également dû faire face au départ du sien lorsque Paddy Lowe a annoncé qu'il quittait l'écurie. Une solution en interne avait alors été trouvée, avec la nomination de Tim Goss.

Le même type de solution a été adopté par l'équipe d'Enstone puisque c'est désormais Nick Chester qui en sera le directeur technique. Il fait partie des piliers de l'écurie puisqu'il est arrivé en 2000 en provenance de chez Arrows. Il a grimpé les échelons de la hiérarchie de l'écurie pour en devenir directeur de l'ingénierie.

L'information a été confirmée officiellement par l'écurie, par la voix de son directeur, Eric Boullier : "Nous sommes très heureux d’annoncer que Nick Chester sera notre prochain Directeur technique. Tout le monde connait bien à Enstone puisqu’il fait partie de l’équipe depuis plus de douze ans. Il est déjà directement impliqué dans les projets de voiture de cette année et de l’année prochaine, ce qui assurera une transition en douceur, préparée depuis quelque temps. Pouvoir nous appuyer sur quelqu’un du calibre de Nick est l’illustration de la force du vivier de talents à Enstone et c’est une tradition de la maison de promouvoir ses Directeurs techniques en interne. Il prend son nouveau poste à un moment absolument passionnant pour le sport. Les changements du règlement technique pour 2014 proposent de nombreux défis et en même temps, notre deuxième place aux championnats du monde des constructeurs et des pilotes impliquent que nous ne perdions pas de vue la bataille du développement technique de cette année. Nick doit assurer au pied levé son nouveau travail, mais nous savons qu’il est largement capable de s’acquitter de ses futures tâches."

Se pose donc désormais la question de la destination de James Allison, l'un des architectes des très bonnes performances enregistrées depuis deux ans par Lotus. Comme souvent ces derniers temps, le paddock estime que le Britannique est en partance pour Mercedes, qui offre actuellement des postes (et de larges rémunérations) à quasiment tous les directeurs techniques et ingénieurs de pointe du plateau. A force de recruter différents talents, il va devenir nécessaire d'en laisser certains partir puisqu'il ne parait pas envisageable que des talents du calibre de Paddy Lowe, James Allison ou Aldo Costa puissent longtemps rester dans l'ombre d'un Ross Brawn, aux commandes depuis de nombreuses saisons pour de maigres résultats (mis à part le titre de 2009).

Il reste donc à voir si Lotus sera capable de maintenir le rythme de développements techniques nécessaire pour capitaliser sur son très bon début de saison. Surtout que Kimi Raikkonen ne pilote que pour se battre aux avants-postes. Si l'écurie devait être déstabilisée par ce départ en cours de saison, le Finlandais pourrait choisir d'aller conduire pour une autre écurie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article