Narain Karthikeyan vise un retour chez Force India

Publié le par Matthieu Piccon

Williams---Narain-Karthikeyan.jpgDécidemment Force India devient une destination à la mode : en s'imposant comme une écurie de milieu de peloton (elle était à la lutte avec Mercedes en début de saison), l'écurie indienne a renforcé son pouvoir d'attraction pour les pilotes qui veulent éviter de se retrouver dans les trois nouvelles écuries.

C'est ainsi que les déclarations d'intention se multiplient. Dernière en date, Narain Karthikeyan se verrait bien faire un retour au sein de l'écurie qui l'a vu débuter en 2005.

Et comme souvent, il arrive avec un argument de poids : Tata Motors serait prêt à le soutenir à hauteur de 8 millions d'euros pour la saison 2011 ! Quand dans le même temps, Nick Heidfeld déclare chercher un volant sans sponsor, on se rend compte que l'Allemand ne part pas favori pour trouver un baquet décent la saison prochaine.

En effet, la principale inconnue de ce jeu de chaises musicales est ce que va faire Adrian Sutil. Le pilote allemand peut bénéficier d'un soutien de 5 millions d'euros de la part de Medion tout en présentant des performances à même d'intéresser des écuries mieux côtées. L'éventualité de le voir arriver chez Renault en lieu et place de Vitaly Petrov n'est pas à exclure. De même, son coéquipier, Vitanotonio Liuzzi n'a pas bluffé le paddock cette saison mais sa place semblerait être presque prise par le troisième pilote de l'écurie, Paul di Resta.

Mais outre le soutien financier de Tata, Narain Karthikeyan peut compter sur un autre avantage de poids : sa nationalité. L'Inde va faire son apparition au calendrier 2011 et Bernie Ecclestone verrait d'un très bon oeil la présence d'un pilote indien sur la grille, surtout au sein d'une écurie indienne ! Cela garantirait un succès populaire de taille dans le deuxième pays le plus peuplé au monde. C'est pourquoi Tata veut s'associer de manière significative avec cette première épreuve. Le conglomérat est déjà présent en F1 en tant que sponsor de la Scuderia Ferrari mais il se murmurre qu'il pourrait être le sponsor-titre de l'épreuve. Avoir un pilote présent sur la grille maximiserait donc son impact de communication.

Mais si la nationalité devait jouer un rôle important, Narain Karthikeyan pourrait trouver un rival sur sa route puisque Karun Chandhok n'a pas baissé les bras pour retrouver un rôle à temps plein après une première partie de saison disputée chez la modeste HRT. On le donne, pour l'instant, partant pour chez Lotus où il pourrait occuper le poste de troisième pilote avant de faire son retour en compétition en 2012.

Les tractations n'ont donc pas fini pour cette silly season qui aura mis du temps à se mettre en place...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article