Narain Karthikeyan sera soutenu par Hero Motors en Inde

Publié le par Matthieu Piccon

HRT - Narain KarthikeyanSi Daniel Ricciardo a obtenu le second baquet de chez HRT depuis le Grand-Prix de Silverstone, l'Australien devra céder la place à l'Indien Narain Karthikeyan pour son épreuve nationale. Il recevra alors le soutien financier de l'équipementier automobile local Hero Motors.

L'écurie espagnole maintient donc la même stratégie que l'an passé : alterner les pilotes selon les financements qu'ils peuvent apporter lors de telle ou telle épreuve. Le soutien du conglomérat Tata avait ainsi permis le maintien du pilote indien au sein de la structure, malgré des performances plus que modestes en début de saison.

Pour le premier pilote indien de l'histoire, l'arrivée de la F1 en Inde est un signe d'un changement de mentalité au sein de la population : "Hero est l'une des marques indiennes les plus anciennes et connues et je suis ravi de m'associer avec eux. Aujourd'hui est une étape importante dans la bonne direction pour les sports automobiles dans le pays. Le sport a fait beaucoup de chemin depuis le jour où j'ai commencé la compétition. Les audiences ont augmenté et le soutien des entreprises commence à arriver. La Formula Un est en train de naitre en Inde avec un vaste potentiel attendant d'être exploré."

L'association avec le pilote local s'inscrit également dans la stratégie commerciale de l'entreprise qui va profiter de l'épreuve et de la visibilité associée à sa présence sur la monoplace de Narain Karthikeyan pour lancer de nouveaux modèles dans sa gamme d'équipements automobiles ainsi que pour ses vélos, comme a pu l'expliquer Pankaj Munjal, le directeur générale de la marque, à Indo-Asian News Service : "Le premier Grand-Prix indien est une grande opportunité pour nous d'atteindre nos clients professionels. Nous allons lancer de nouveaux produits pendant l'événement. L'alliance avec HRT va fournir une plateforme unique à notre groupe pour communiquer sur nos compétences étendues auprès d'une audience mondiale."

Le Grand-Prix d'Inde devrait également être l'occasion pour Karun Chandhok, le fils du président de la fédération automobile indienne, d'effectuer une deuxième pige au sein de Team Lotus.

Commenter cet article