Mumbai veut construire un circuit pour accueillir la F1

Publié le par Matthieu Piccon

Red Bull - Neel Jani, inauguration BICAlors que le premier Grand-Prix d'Inde n'a pas encore eu lieu, d'autres projets foisonnent dans le sous-continent. Ainsi la capitale du pays, Mumbai, a nommé un consortium pour étudier la faisabilité de la construction d'un nouveau circuit répondant aux standards de la F1.

Pour mener ce projet à bien, la Maharashtra State Road Development Corporation (MSRDC) a décidé de s'entourer d'experts reconnus dans la construction d'infrastructures sportives puisque le consortium est mené par Capita Symonds, qui a fait des propositions pour le stade olympique de Londres 2012 et pour les plans de développement de Silverstone.

D'emblée, les dirigeants du projet affichent leur ambition puisque l'objectif est clairement d'accueillir une épreuve de F1 ainsi que le Moto GP : "Dans un premier, l'étendue du travail du consortium est d'identifier un emplacement possible pour le circuit et ses développements associés à Mumbai et autour de la ville. Capita Symonds, Populous et l'équipe de DIMTS (Delhi Integrated Multi Modal Transit System Ltd) vont travailler avec la Fédération Internationale de l'Automobile et la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) afin de s'assurer que le projet réponde à toutes les exigences pour accueillir des courses sur quatre et deux roues."

Selon Jerry Muscroft, le directeur du développement de Capita Symonds, l'objectif est que le circuit puisse être indépendant d'un point de vue financier et qu'il ne soit donc pas un poids pour l'économie locale mais bien un élément de développement urbain : "Le consortium comprend combien les grands projets sportifs peuvent être des générateurs urbains qui favorise le développement. Nous allons mener la préparation sportive et  la création d'une communauté sportive et savons combien un design attrayant peut créer de la valeur significative pour les zones et communautés voisines. Nous voulons livrer la prochaine génération de circuits de course, avec de belles courses, des dépassements, des infrastructures et une architecture de classe mondiale mais, par dessus tout, la volonté de créer un circuit viable qui n'aura pas besoin d'un support financier continu, qui facilitera l'investissement et la regénération."

Il faudra néanmoins que le circuit de Buddh (dans la banlieue de New Dehli) prouve qu'il répond aux normes attendues par le plateau de la F1 et que l'épreuve soit bien implantée au sein de la population locale. Une épreuve près de Mumbai n'est donc pas à envisager dans les quatre ou cinq ans...

Publié dans Circuits, Inde, Mumbai

Commenter cet article