Melbourne ajoute une tribune supplémentaire

Publié le par Matthieu Piccon

HRT - Bruno Senna MelbourneSi Bernie Ecclestone se fait un malin plaisir de souffler le chaud et le froid sur l'avenir du Grand-Prix d'Australie, les responsables locaux ont décidé de construire une tribune supplémentaire pour répondre à la demande, signe que l'épreuve est toujours aussi populaire.

La capacité traditionnelle de l'épreuve de l'Albert Park est de 80.000 spectateurs. Le fait que le circuit urbain ne soit temporaire pose l'inconvénient de devoir monter et démonter l'ensemble des infrastructures pour accueillir les écuries et spectateurs.

Cela offre nénamoins la possibilité de davantage faire évoluer les capacités d'accueil en fonction de la demande. C'est ainsi que les organisateurs ont décidé d'ajouter une tribune de 844 sièges entre la sortie des stands et le premier virage.

Andrew Westacott, le PDG de l'Australian GP Corporation, a ainsi déclaré : "A cause de la demande très importante, nos tribunes existantes atteignent presque leur capacité maximale. Nous sommes donc ravis d'annoncer que nous allons construire une nouvelle tribune dans le virage 1. Avec moins de deux semaines avant la tenue du principal événement automobile international du pays, les Australiens soutiennent le sport comme jamais auparavant."

Cela est d'autant plus important pour le promoteur que la billetterie est la seule source de revenus que la FOM de Bernie Ecclestone ne conserve pas. Si le coût d'installation de cette nouvelle tribune est inférieur aux recettes qu'elle va engendrer (ce qui est certainement le cas), cela diminuera d'autant la charge financière pour les contribuables locaux, qui avait atteint 50 millions de dollars australiens en 2011. Cela rajoute également des arguments en terme d'exposition (et donc de valorisation) pour les sponsors présents au bord du circuit, comparé à d'autres circuits (Valence, Shanghai...) où les tribunes sont largement vides...

Publié dans Circuits, Melbourne, Australie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article