McLaren s'associe avec GSK dans un accord stratégique

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren---Andrew-Witty--Ron-Dennis.jpgMcLaren mène de plus en plus de contrats de consulting auprès d'entreprises d'autres industries. Dernier exemple en date, le géant pharmaceutique GlaxoSmithKline avec lequel l'entreprise de Ron Dennis vient de nouer un partenariat stratégique pour contribuer à son développement industriel.

Néanmoins, la structure de Woking refuse de ranger ce nouveau partenariat au rang des simples contrats de consulting. Au contraire, elle estime qu'il s'agit d'une relation beaucoup plus spécifique, dynamique et impactante que cela. En effet, il s'agit de la distillation, de la communication et de l'application de 45 ans d'expertise gagnée en F1, méticuleusement adapté aux besoins du nouveau partenaire de McLaren Group, GSK.

Cela va se concrétiser par une attention particulière portée sur le processus de production, la recherche et développement et le département de la santé de GSK, dont les marques les plus connues sont Lucozade, Panadol et Sensodyne. Pour ce faire, les deux partenaires ont décidé de construire un bâtiment flambant neuf, qui sera nommé le Centre McLaren GSK pour la performance appliquée. Il sera construit à côté du magnifique quartier général de l'écurie de Formule Un à Woking et sera opérationnel à partir de 2013. Les employés des deux entreprises pourront y retrouver d'autres partenaires afin d'échanger des idées et collaborer sur des projets innovants, dynamiques et très intéressants.

Dans le discours de Ron Dennis, le directeur de McLaren Automotive, on peut clairement sentir que son entreprise est clairement passée dans une autre dimension que celle d'une simple écurie de Formule Un : "Dans nos conditions économiques difficiles actuelles, nous croyons fortement que les associations innovantes telles que les notres vont jouer un role de plus en plus important afin de s'assurer que le Royaume-Uni reste compétitif à l'échelle mondiale dans le domaine de l'innovation scientifique."

La problématique pour GSK est quelque peu différente. En effet, comme les autres grandes compagnies pharmaceutiques, l'entreprise britannique doit faire face à la fin des brevets défendant ses meilleures ventes. Elle doit donc renforcer son département recherche et développement afin d'assurer la pérennité de son chiffre d'affaires. Andrew Witty, le PDG de GSK, explique ainsi : "Ce partenariat est un autre exemple que GSK regarde en dehors de son secteur pour s'inspirer et avoir de nouvelles perspectives afin d'atteindre nos objectifs stratégiques dans un monde toujours plus compétitif et dans un monde économique qui change très vite."

Cela va se concrétiser par des revenus supplémentaires pour l'entreprise de Ron Dennis, ce qui permettra de renforcer son développement en tant que constructeur automobile, où elle s'impose de plus en plus comme une force à parts entières.

 

Publié dans McLaren, Sponsors, GSK

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article