McLaren s'endette pour sa nouvelle usine

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren---Technology-Center.jpgMcLaren est et reste avant tout une écurie de Formule 1. Mais le rêve absolu de Ron Dennis est de se battre avec Ferrari sur un nouveau terrain : les voitures de sport homologuées pour la route.

Alors que l'écurie de Woking devance toujours les hommes de Maranello au championnat de F1, le cheval cabré l'emporte largement sur le nombre de voitures vendues. Mais cela pourrait changer avec le lancement de la MP4-12C, la nouvelle supercar lancée en début de saison par McLaren.

A l'heure actuelle, l'écurie de Formule 1 représente toujours près des 2/3 du chiffre d'affaires du groupe, qui a attteint 265 millions de livres en 2008 années où les ventes de voitures n'ont rapporté que 91 millions de livres. Pour produire sa nouvelle voiture qui vise directement la Ferrari 458 Italia ou l'Aston Martin Vantage, les infrastructures dédiées à la production des Formule 1 n'étaient plus adéquates puisque les objectifs de production pour la première année sont de 1000 exemplaires, soit plus d'1% du marché des supersportives. D'ici cinq ans, McLaren vise 4000 unitées vendues par an, à comparer aux 6587 Ferrari livrées l'année passée.

C'est la raison pour laquelle Ron Dennis a décidé d'aggrandir son usine de Woking, le déjà pharaonique Paragon. Pour ce faire, McLaren a du contracté un prêt de 40 millions de livres sterling auprès d'HSBC. C'est la première fois depuis 2005 que McLaren aura contracté un emprunt de plus d'un million de livres, soit une vraie prise de risque de l'entreprise. Afin d'alléger les risques pris par la banque et donc les intérêts de ce emprunt, celui-ci a été gagé sur la propriété intellectuelle du groupe, son cash disponible en banque ainsi que sur son terrain et ses bâtiments, qui avaient une valeur comptable de 193,8 millions de livres sterling à la fin 2008.

Une partie de cet emprunt servira également à finaliser d'ici à la fin 2011 le rachat des 40% du capital que détenait Daimler dans McLaren Group.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article