Marussia renouvelle sa gamme de vêtements

Publié le par Matthieu Piccon

Marussia---Jules-Bianchi--One-All-Sports-2014.jpgMaintenant que les bases de l'équipe sont bien établies, les dirigeants de Marussia peuvent étendre leurs activités. C'est ainsi qu'ils viennent de signer un accord pluri-annuel avec le fabriquant de vêtements One All Sports pour renouveler son offre de merchandising.

Le merchandising est une source de revenus non négligeable pour toutes les franchises de sport dans le monde et il est clair que la F1 pourrait faire de gros progrès dans ce domaine, comme nous l'expliquait Graeme Lowdon lors de notre rencontre exclusive dans le paddock de Monza : "Cela ne représente pas une part très importante de nos revenus mais ce n’est pas non plus négligeable. Il y a une demande, nous avons reçu beaucoup de demandes. Nous bénéficions d’un fort soutien. Notre base de fans est très active. Ils aiment notre merchandising, surtout qu’il est vraiment cool cette année. Comme toute entreprise lorsque vous voyez qu’il y a de la demande, vous cherchez à la satisfaire. Pour la Formule 1 en général, pas seulement pour nous en tant qu’équipe, il y a une bonne opportunité de croissance à travers le merchandising. Pour d’autres sports, cela représente un pourcentage plus important de leurs revenus. C’est une opportunité."

Cet accord est également un bel exemple de la mondialisation : une écurie anglo-russe vient donc de signer un accord avec un fabricant chinois de vêtements, qui déclare sur le site Internet dédié à Marussia répondre à la législation thailandaise pour la vente de ses produits.

Le site internet développé pour la marque est également intéressant. En effet, s'il est bien au nom de l'écurie (http://www.marussiaf1teamshop.com/), One All Sports en profite également pour proposer à la vente des produits développés pour d'autres marques, dont Ferrari, Lamborghini mais également l'écurie F1 de Lotus.

Mais de simple fournisseur de ces grandes marques, One All Sports a décidé de faire connaitre sa propre marque. C'est ainsi qu'elle se lance dans le sponsoring de l'équipe, avec une présence sur le bas du chassis des monoplaces de Jules Bianchi et de Max Chilton mais également sur l'arrière de leurs casquettes et leurs vêtements civils.

L'enjeu pour les dirigeants est donc de bénéficier de sa présence dans les paddocks de la F1 pour développer de nouvelles relations commerciales avec d'autres interlocuteurs, comme l'explique de David Mendelsohn, le PDG et fondateur de la marque : "La collaboration avec Marussia F1 Team est notre sponsoring dans le sport et une alliance qui a pour objectif de développer la connaissance et l'exposition de notre marque à travers la plateforme de la F1 et de notre site d'e-commerce. Nous sommes particulièrement excités par la perspective du Grand Prix inaugural de Russie à Sotchi en octobre 2014. Cela va non seulement renforcer nos ventes en Russie mais cela va renforcer un marché que nous ne touchons pas encore. Nous anticipons également d'autres synergies dans le B2B pour ce qui va être une course spectaculaire sur le sol de Marussia F1 Team."

Par contre, Marussia ne propose pas sur son site de vente des produits développés par un autre de ses partenaires, la marque de montres suisses Armin Strom, qui vient également de prolonger son accord avec l'écurie. Celle-ci est présente au sein de l'écurie depuis le début de la saison 2011 et a déjà développé une gamme de montres avec des éléments qui peuvent être retrouvés sur la MR03 de l'écurie.

Serge Michel, le PDG de la marque, a ainsi déclaré : "Armin Strom est ravie de continuer son partenariat avec Marussia F1 Team pour une quatrième saison consécutive. Armin Strom a toujours soutenu les efforts de cette jeune et ambitieuse équipe. 2014 devrait offrir des courses imprévisibles. Nous espérons donc vivre des moments inoubliables au cours de cette saison. Armin Strom cherche également à développer un certain nombre de nouvelles montres qui vont incorporer la précision et des pièces apparues sur la MR03."

Le logo de la marque va continuer à apparaitre sur les monoplaces de l'écurie mais également sur la combinaison de Max Chilton, qui est un ambassadeur de la marque. Par contre, comme Jules Bianchi est sous contrat avec la marque Richard Mille, nous ne verrons pas le logo d'un concurrent sur sa combinaison.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article