Marussia disposera du moteur Ferrari à partir de 2014

Publié le par Matthieu Piccon

Marussia - Jules Bianchi, Max ChiltonL'arrivée de Jules Bianchi chez Marussia était un signe annonciateur. La confirmation officielle vient donc d'arriver : Ferrari va remplacer Cosworth en tant que motoriste de l'écurie anglo-russe à partir de l'an prochain.

Si l'annonce en tant que telle n'est donc pas une grande surprise, c'est un message politique fort : l'écurie est en train de se doter des armes pour rivaliser plus haut dans la hiérarchie. En effet, à partir de la saison prochaine, il disposera d'un accord de coopération avec deux des principales écuries du plateau : elle peut utiliser la soufflerie et les infrastructures du McLaren Technology Center tout en bénéficiant du moteur et de la boite de vitesse de Ferrari.

Le message d'Andy Webb, le PDG de l'écurie, est ainsi sans ambiguité : "L'importance de ce développement pour notre équipe ne peut pas être surestimée. Non seulement nous allons pouvoir bénéficier de la fourniture du motoriste qui a connu le plus de succès dans l'histoire de la Formule 1 mais cela nous fournit également une nouvelle confirmation, si besoin était, de notre engagement dans ce sport et de notre détermination à continuer de progresser vers nos ambitions de long terme."

Cette déclaration est clairement destinée à Bernie Ecclestone, qui n'a, à l'heure actuelle, toujours pas fait d'offre pour un accord commercial. Marussia est la seule écurie du plateau dans cette situation. Lors de notre présence dans le paddock de Silverstone, Graeme Lowdon, le directeur sportif de l'écurie, nous expliquait son incompréhension par rapport à la situation actuelle. En effet, aux yeux de Bernie Ecclestone, il n'y a pas d'intérêt à signer un accord avec Marussia puisque celle-ci est onzième du championnat des Constructeurs et il ne devrait donc pas y avoir d'intérêt financier à être dernier du championnat.

Cependant, Marussia ne s'est retrouvée dans cette position qu'à cinq tours de la fin du championnat 2012 alors que Caterham disposait déjà d'un accord commercial pour la saison 2013. De même, cette saison, la treizième place de Jules Bianchi lors du Grand Prix de Malaisie permet à son employeur d'être de nouveau détenteur de la précieuse dixième place.

Avec sa nouvelle association de long terme avec Ferrari, Marussia peut donc afficher sa volonté de rester en F1 et va pouvoir gagner en poids politique au sein du paddock puisque la Scuderia aura désormais un intérêt financier à ce que Marussia reste en F1.

Quant à Jules Bianchi, cela lui permet d'envisager une deuxième saison au sein de l'écurie si un baquet dans une écurie mieux côtée ne se libère pas à l'intersaison.

Publié dans Marussia, Moteurs, Ferrari

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article