Mark Webber préfère Red Bull à Ferrari pour 2013

Publié le par Matthieu Piccon

Red-Bull---Fernando-Alonso--Mark-Webber.jpgRien de tel qu'une victoire pour sceller une négociation : juste après son succès à Silverstone, Mark Webber a décidé de prolonger d'une année supplémentaire chez Red Bull. Il a donc fermé la porte à Ferrari au profit de la stabilité.

Avec le début de saison catastrophique de Felipe Massa, les noms de potentiels remplaçants se sont multipliés, à partir de la saison 2013. Celui de Mark Webber revenait avec insistance. En effet, l'Australien présente l'intérêt d'être un très bon pilote numéro 2 (comme il s'était "amusé" à le déclarer dans sa radio lors de sa victoire à Silverstone de 2010), avec beaucoup d'expériences tout en ne paraissant pas être une menace trop directe pour Fernando Alonso, nouveau seigneur et maître de Maranello.

Lors de l'officialisation de la prolongation de son contrat pour une nouvelle saison, l'actuel dauphin au championnat Pilotes a ainsi reconnu l'existence de contacts avec le Cheval Cabré : "Il y a eu des discussions avec Ferrari mais ma décision a été de rester. Je connais presque la pointure de chaussures de tout le monde ici ! Je connais les noms de tout le monde, je sais comment tout le monde réagit et je connais tous les départements, ce qui est très, très important pour un pilote."

Mark Webber a donc décidé de prolonger une aventure commencée en 2007 et de rester le coéquipier du double champion du monde en titre, Sebastian Vettel : "Evidemment, avec Seb, nous avons travaillé de manière très, très étroite pendant une longue période. Je pense que personne n'aurait imaginé que nous travaillerons aussi longtemps ensemble. C'est donc peut-être une surprise. Il n'y a pas beaucoup de coéquipiers qui sont restés ensemble aussi longtemps ensemble en Formule 1 mais cela a été une association réussie puisque nous travaillons tous les deux très durs avec les membres techniques de l'équipe. Nous sommes toujours compétitifs quand nous rentrons sur la piste, aucun doute par rapport à ça, surtout en 2010 et cette année. L'année dernière, il n'y a pas eu trop de batailles entre Sebastian et moi. Mais en 2009, 2010 et cette année, il y a eu de grandes batailles." La compétitivité des deux pilotes de Milton Keynes permet à leur écurie d'être largement devant au championnat Constructeurs alors que leurs rivaux ont connu des hauts et de bas de forme ou que leurs deux pilotes n'ont pas atteint leur pic de forme...

Cette annonce vérouille donc quelque peu le marché des transferts pour la saison prochaine. En effet, le retour en forme de Felipe Massa, illustré par sa quatrième place en Grande-Bretagne, devrait permettre au Brésilien de conserver son baquet, à moins que Ferrari ne décide de promouvoir Sergio Perez et le faire entrer dans le grand bain de Maranello. Esteban Gutierrez serait alors en position idéale pour faire ses débuts en F1.

En effet, il est fort peu probable que l'autre pilote d'un top team arrivant au terme de son contrat en fin de saison, Lewis Hamilton chez McLaren, ne prenne le risque de rejoindre la Scuderia, surtout après l'expérience douloureuse de 2007. La dernière véritable clé du marché 2013 est donc Michael Schumacher mais son podium de Valence pourrait le pousser à prolonger son retour d'au moins une année supplémentaire.

Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne devraient donc logiquement bénéficier d'une deuxième année d'apprentissage au sein de Toro Rosso avant de pouvoir prétendre à un baquet au sein de la grande maison.

 

Publié dans Red Bull, Mark Webber

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article