Malaisie : faire mieux qu'en 2009 grâce à Lotus et Petronas

Publié le par Matthieu Piccon

Force India - MalaisieLa Malaisie veut faire très vite oublier l'édition 2009. Disputée sous un déluge de fin du monde, la course n'avait pu reprendre à cause des conditions climatiques dantesques mais également à cause de la luminosité déclinante.

Ainsi Razlane Razali, le directeur du circuit de Sepang a déclaré : "Nous n'avons jamais vu de la pluie comme ça ! La course 2009 était mon premier événement F1, ce qui n'aidait pas".

C'est peu de le dire puisque l'épreuve avait commencé à 17 heures (heure locale) afin que les téléspectateurs européens soient plus nombreux. Le problème, c'est que la pluie a dramatiquement ralenti l'épreuve, qui a du être interrompue et qui n'avait pas pu recommencer pour cause de visibilité trop réduite. La moitié des points avait alors été distribuée. A l'avenir, l'épreuve ne veut pas retomber dans de tels travers qui ne donnent pas l'image que le pays souhaite donner au monde, comme le reconnait Razlane Razali : "Nous ne pouvions rien faire et il n'y avait aucune marge d'erreur. Nous avons manqué de luminosité et nous ne pouvions pas continuer la course. C’était triste surtout pour les télés du monde entier."

Mais 2010 est une autre année et la Malaisie est décidé à tourner la page. Surtout, le pays aura la chance de bénéficier d'une forte présence tout au long de la saison grâce au retour de Lotus. En effet, la marque a été rachetée par le constructeur malaisien Proton et l'équipe de F1, même si elle ne dépend pas directement de Lotus Cars, revendique son identité malaisienne. Ainsi son directeur est Tony Fernandez, le PDG d'Air Asia et l'écurie a également recruté l'ancien pilote Alex Yoong pour son programme de détection de jeunes talents. La présence d'une écurie nationale ne manquera donc pas d'attirer de nombreux spectateurs, même si le pays (à l'instar de la France) n'aura aucun représentant sur la piste.

L'autre levier de promotion de l'épreuve est l'implication de Petronas. On pouvait penser que le pétrolier malaisien allait quitter BMW Sauber pour rejoindre l'escouade malaisienne mais il n'en fut rien. Razlane Razali salue la poursuite de l'investissement du pétrolier avec l'écurie championne du monde, Mercedes GP : "Petronas cherchait un nouveau partenaire. Il y a eu beaucoup de spéculations et, tout d'un coup, à l'improviste, la réponse est arrivée avec Mercedes GP. C'est un très bon développement, une équipe championne du monde, avec le retour de Schumacher."

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ensemble des circuits se réjouissent du retour du septuple champion du monde, tant il est capable d'attirer les foules. Déjà, l'été dernier, lorsque son retour à la suite de l'accident de Felipe Massa avait été évoqué, les ventes de places pour le Grand-Prix de Spa avaient explosé avant de retomber une fois le démenti publié. Cette année,Bahrein, la première manche du championnat, va également axer sa communication sur la présence de l'Allemand sur la grille de départ.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article