Lotus Renault GP doit chercher des solutions pour remplacer Kubica

Publié le par Matthieu Piccon

Renault - Robert KubicaA moins de cinq semaines de la reprise du championnat du monde, Lotus Renault GP se voit privé de son pilote numéro 1 puisque Robert Kubica a été victime d'un terrible accident alors qu'il participait à un rallye. L'écurie va donc devoir trouver une solution très rapidement puisque le Polonais sera éloigné des circuits pendant de long mois.

La durée de cette absence est cruciale dans le choix de son remplaçant. En effet, si le Polonais ne devait manquer que quelques courses, une solution temporaire pourrait être trouvée en interne. Ainsi l'écurie dispose de deux pilotes de réserve, Romain Grosjean et Bruno Senna, qui sont précisément là pour ce genre de situations.

Mais ce scénario semble bien optimiste lorsque l'on lit l'étendue des dégâts physiques que le natif de Cracovie a subis : une opération de sept heures a été nécessaire pour s'occuper de sa fracture à la main droite. Heureusement, elle s'est bien passée mais les médecins doivent attendre encore une semaine pour s'assurer qu'aucune complication post-opératoire n'aura lieu. De plus, ses fractures à l'épaule et au coude droit. Une autre opération pourrait alors être nécessaire mais pas dans l'immédiat afin de ne pas soumettre le pilote à un stress trop important.

Il est donc possible que le pilote numéro 1 de l'écurie soit hors service pour plusieurs longs mois, voire pour la saison entière. Sa carrière pourrait s'être arrêtée avec cet accident extrêmement violent. Les dirigeants de l'écurie ont donc besoin de trouver une solution permettant d'exploiter au mieux les bonnes premières impressions laissées par la R31 lors des essais de la semaine dernière.

L'ex-Renault F1 Team pourrait alors choisir la même solution qu'en 2003 lorsqu'elle avait fait appel à Jacques Villeneuve pour remplacer Jarno Trulli au lieu de donner sa chance à son troisième pilote officiel, Franck Montagny. Si cette solution devait être privilégiée, une solution saute aux yeux : il s'agit de Nico Hülkenberg, qui doit se contenter cette saison d'un poste de troisième pilote chez Force India. Si le pilote allemand dispose d'un engagement de long terme avec l'écurie indienne, celle-ci pourrait tout de même accorder un prêt d'un an à Lotus Renault GP. En effet, cela permettrait de renforcer son expérience avant de lui donner un volant de course en son sein dès 2012. L'apprentissage serait beaucoup plus important qu'à le limiter à des roulages le vendredi matin des courses.

Une autre possibilité pourrait être de faire appel à Nick Heidfeld, qui dispose d'une solide expérience en Grand-Prix et qui a également eu l'opportunité de participer activement au développement des pneumatiques Pirelli, ce qui pourrait présenter un certain attrait aux yeux des ingénieurs de l'écurie.

En attendant, nous souhaitons le meilleur rétablissement possible à Robert Kubica en espérant qu'il pourra de nouveau défendre ses chances au volant d'une Formule 1.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article