Lotus lève le voile sur la T127

Publié le par Matthieu Piccon

Lotus---T127.JPGLe 12 février 2010 restera dans les annales comme le jour où Lotus a fait officiellement son retour en Formule 1, avec le dévoilement de la T127.

Alors certes les fans de la marque créée par Colin Chapmann aimeront à rappeler que ce retour est en demi-teinte puisque l'écurie Lotus 2010 aura peu à voir avec celle qui régna sur la Formule 1 dans les années 1960.

Mais il n'empêche, aujourd'hui, tous les membres de cette nouvelle aventure étaient rassemblés au Royal Horticultural Hall de Londres pour lever le voile sur la monoplace 2010. Tony Fernandes, le directeur de l'équipe, Mike Gascoyne, le directeur technique et les trois pilotes Jarno Trulli, Heikki Kovalainen et Fairuz Fauzy ont pu révéler aujourd'hui les couleurs de leur monoplace ainsi que des combinaisons.

Les hommes du PDG d'Air Asia ont décidé de se mettre dans la droite lignée de la grande histoire de l'écurie dont ils vont défendre les couleurs en adoptant le vert sombre caractéristique des voitures britanniques de compétition dans les années 1960 et 1970. Ceux qui revaient d'un retour de la mythique livrée JPS portée par Ayrton Senna en seront donc pour leurs frais, même si cette éventualité avait peu de chances de voir le jour.

L'écurie malaisienne a également revelé un nouveau logo. Ca ne sera donc que le troisième depuis que la FIA a approuvé sa présence sur les grilles 2010... Espérons que les évolutions de la voiture seront aussi rapides à être produites. L'objectif affiché est d'être compétitif d'ici à la moitié du championnat. Autre évolution intéressante pour les fans est celle de son site Internet, refait pour l'occasion. Ainsi il est possible de personnaliser sa page d'accueil du site en y ajoutant les widgets news, compte-à-rebours jusqu'à la prochaine course, page Flickr ou Facebook de l'écurie. La F1 entre ainsi pleinement dans l'ère du web 2.0. Cela fait penser à l'arrivée de Red Bull il y a quelques saisons : davantage de coommunication et de changements de mentalité en dehors de la piste que dessus.

Peu de sponsors

D'un point de vue sponsors, on ne peut pas dire que la T127 en soit surchargé puisque seuls les logos de Tune Group, Hackett London, Naza Group et Proton apparaissent. La présence du premier est une évidence puisque c'est sous cette dénomination que sont rassemblées les différentes activités de Tony Fernandes, un peu à l'image de Virgin, contrôlé par Richard Branson. Les deux hommes d'affaires seront ainsi en lutte direct cette saison sur tous les circuits de la saison.

De même, Proton est le constructeur malaisien désormais propriétaire du constructeur Lotus. Ce dernier n'est pas directement impliqué dans le projet en F1 mais Proton en est l'un des instigateurs principaux. Sa (discrète) présence sur la monoplace n'est donc pas illogique.

Quant à Hackett London, il sera le fournisseur officiel de l'écurie en termes de vêtements. Toutes les déclinaisons (combinaisons, vêtements officiels, dérivés pour les fans) seront donc dessinés par la marque londonienne, comme peuvent l'être ceux de Ferrari par Puma.

Publié dans Caterham, Lotus Racing, T127

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article