Lola est prêt à faire son retour en F1

Publié le par Matthieu Piccon

Lola---Graham-Hill--T370.jpgDepuis 2010, il devrait y avoir 13 équipes en F1 mais USF1 n'a jamais vu le jour. Il y a donc une place de disponible et elle attire de nombreux prétendants. Lola, dont le dossier avait été refusé lors du précédent appel d'offres, estime qu'elle a les reins suffisamment solides pour effectuer son retour en F1 et ce dès 2014.

L'entreprise d'ingénierie automobile a une longue histoire avec la F1. Mais une histoire loin d'être linéaire puisque l'entreprise britannique a fait de nombreux aller-retours dans cette catégorie. Ainsi si sa première apparition en Formule Un remonte à 1962, sa plus longue période consécutive dans la discipline s'étend entre 1985 et 1991.

Depuis, elle s'est davantage tournée vers d'autres disciplines comme l'endurance avec des prototypes pour Le Mans. Mais Lola s'est également engagé dans d'autres secteurs d'activités afin de moins dépendre des seuls sports automobiles, stratégie que Williams est d'ailleurs en train d'imiter. Une illustration de cette évolution a été en janvier dernier le lancement de la Caterham-Lola SP/300.R, dont 25 exemplaires sont mis à la vente. Il est ainsi intéressant de noter que Caterham a depuis été racheté par Tony Fernandes et que ce sera le nom de son écurie de F1 dès l'an prochain...

Si Lola s'est éloignée de la F1, l'entreprise britannique ne compte pas pour autant tourner définitivement la page. Son directeur général, Robin Brundle, se déclare même prêt à faire son retour dès 2014, comme le montre ses déclarations faites à Autoweek : "Nous sommes prêts et attendons. Les sports automobiles représentent un tiers de notre activité et nous serions ravis de nous développer dans toutes les directions. Nous sommes dans les clous pour atteindre un chiffre d'affaires de 40 millions de dollars cette année. Dans les cinq ans, nous devrions atteindre 77 millions de dollars. Mais un programme en Formule Un nous ferait augmenter de plusieurs dizaines de millions. Nous disposons toujours de l'expertise. Nous pouvons tout faire dans le même bâtiment. Nous espérons que si la FIA relance la treizième license nous serons en mesure de candidater pour l'obtenir."

Néanmoins, un retour en F1 dès 2012 ou même 2013 est complètement exclu puisqu'un changement important de réglementation moteur aura lieu en 2014. C'est pourquoi Robin Brundle entend prendre son temps avant de choisir son motoriste : "Nous devons finaliser notre contrat avec un partenaire pour les moteurs afin que nous puissions dessiner l'arrière de la voiture lorsque la nouvelle réglementaire entrera en effet mais nous sommes prêts."

Publié dans Lola

Commenter cet article