Lewis Hamilton arrêté par la police

Publié le par Matthieu Piccon

McLaren - Lewis HamiltonDécidément, l'Australie ne réussit vraiment pas à Lewis Hamilton. L'année dernière, il s'était trouvé coupable de mensonge à l'issue de la course, ce qui avait provoqué son déclassement et trois courses de suspension avec sursis à son écurie, McLaren-Mercedes.

Cette année, l'équipe a du s'acquitter d'une amende parce que son champion du monde de pilote n'a rien trouvé de mieux que de faire des burns sur route ouverte au volant d'une Mercedes C63 AMG. La raison de cet acte ? Tout simplement réjouir les nombreux fans qui se trouvaient à proximité. Manque de chance des policiers étaient présents et n'ont pas goûté l'humour de la situation. Ils ont donc décidé de confisquer la voiture ! L'affaire ne s'est pas arrêtée là puisqu'elle a été évoquée par le Ministre des Transports australien, qualifiant le jeune homme de "dickhead".

Cela fait mauvais genre pour une écurie comme McLaren qui est l'une des équipes de F1 qui controle le mieux son image et sa communication. Cela tombe d'autant plus mal que la veille le pilote avait participé à la campagne pour la prévention routière initiée par la FIA"Make Road safe". McLaren s'est donc vu dans l'obligation de rédiger un communiqué de presse envoyé à l'ensemble des destinataires accrédités dans lequel Lewis Hamilton présente (une nouvelle fois) ses excuses publiques : "Ce soir, j'ai conduit de manière trop exubérante. Par conséquent, j'ai été arrêté par la police. Ce que j'ai fait était idiot, et je souhaite m'excuser pour cela."

Ce qui est intéressant sur la vidéo ci-dessous, c'est qu'un fan du pilote (avec la réplique du T-shirt de l'écurie de Woking) tâche d'empêcher (en se mettant devant l'objectif de la caméra) que son idole soit filmé dans la voiture où un autre membre de l'écurie McLaren a accueilli Lewis Hamilton. Bien sur, cela n'a pas empêché la vidéo de parcourir le monde entier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article