Les hôtels de Bahrain baissent leurs prix pour le Grand Prix

Publié le par Matthieu Piccon

Tour BahrainLes hôtels de Manama vont suivre une politique inverse de la plupart de leurs confrères dans le monde : ils vont baisser leurs prix lors du week-end du Grand Prix de F1 afin de convaincre davantage de visiteurs de passer la nuit dans le pays.

On se souvient que fin février, les agences de voyage spécialisées dans les courses de F1 se plaignaient des prix très élevés pratiqués par les hôtels d'Austin lors de la première édition du Grand Prix sur le Circuit of the Americas. Par conséquent, elles risquent de pousser leurs clients à se rabattre sur d'autres villes, comme San Antonio.

Néanmoins, d'autres destinations ne sont pas dans le même cas. En première ligne, on compte ainsi Bahrein. Le petit royaume a été dans le viseur de la communauté internationale avec la répression violente de manifestations, qui a mené à l'annulation de l'édition 2011 et à de fortes doutes sur la tenue de celle de 2012. Cela a donc considérablement endommagé l'image du pays et le nombre de visiteurs internationaux en a clairement souffert.

C'est dans ce contexte que les hôtels hauts de gamme de la capitale, Manama, tâchent de maximiser le remplissage de leurs chambres. En effet, comme l'explique Hameed Al Halwachi, le président du Four Seasons local, au quotidien Gulf Daily : "A Bahrein, puisque la majorité des visiteurs viennent de la région, très peu restent le soir mais nous essayons de les attirer avec des offres spéciales. Bahrein a beaucoup à offrir pour ses visiteurs régionaux et internationaux et nous allons assurer notre part pour promouvoir ces attractions."

Cela va se traduire par des offres promotionnelles agressives puisque le prix maximal des chambres des hôtels 4 étoiles va passer de 180 à 100€ tandis que la catégorie supérieure des 5 étoiles sera accessible à environ 300€. Ces actions sont coordonnées entre les différents établissements afin que le pays puisse afficher une image plus positive auprès des visiteurs internationaux.

Les hôteliers reçoivent également davantage de réservations en avance par rapport à l'an dernier, où les spectateurs et personnels des différentes écuries avaient attendu le tout dernier moment pour faire leurs réservations puisqu'ils n'étaient pas certains que l'épreuve aurait bien lieu.

Il est donc intéressant de voir qu'une destination comme Bahrein adopte une stratégie complètement différente d'un pays pourtant voisin comme Abu Dhabi, où les hôtels de la Bay Marina et alentours profitent pleinement de leur situation idéale pour réclamer des tarifs très élevés à leurs clients. Ainsi de nombreuses personnes se rendant sur le circuit font le choix de prendre une chambre à Dubai, pourtant située à plus d'1h30 de route.

 

Publié dans Circuits, Bahrain, Sakhir

Commenter cet article