Le Sénat du Texas refuse 25 millions de dollars d'aide à Austin

Publié le par Matthieu Piccon

Austin - Nick Craw, Tavo Hellmund, Peter WahlSi les Etats-Unis sont sur la voie d'un retour vers la croissance de l'économie, de nombreux débats sont en cours par rapport à la dette contractée par l'Etat fédéral ainsi que les différents Etats.

Victime collatérale, le Circuit of the  Americas d'Austin qui s'est vu refuser une subvention publique de 25 millions de dollars par le Comité des finances du Sénat de l’Etat.

Le projet d'un retour des Etats-Unis au calendrier de la F1 se retrouve donc au coeur des polémiques politiciennes entre Républicains et Démocrates. Ainsi si le comité a refusé à une large majorité (10 votes contre 4) de voter cette subvention, l'affaire ne va pas s'arrêter là puisque la Chambre des Représentants de l'Etat a encore son mot à dire. Il est donc fort probable que les tractations et lobbyings dans les couloirs des deux assemblées se mettent en place pour soutenir un projet majeur pour l'Etat.

Surtout, certains s'en servent pour se mettre en lumière dans le débat sur le plus d'Etat ou le moins d'Etat. Ainsi le Sénateur Dan Patrick a pris le malin plaisir de souligner : "A une époque où les gens sont stressés par rapport à leurs écoles, stressés par leur travail, stressés à propos de la protection santé et les maisons de retraite, si nous faisions un chèque de 25 millions de dollars pour des voitures de course, je pense que les gens se demanderaient où sont les priorités. Ces 25 millions de dollars permettraient de payer les salaires de 500 professeurs. Comment pouvons nous expliquer aux gens que nous dépensons cet argent pour des voitures de course ?"

La référence au système éducatif est plutôt ironique de la part d'un des sénateurs les plus conservateurs d'un des Etat les plus conservateurs du pays. Ainsi celui-ci se targue d'avoir fait passer des lois rendant les écoles davantage responsables de leurs dépenses et de leur réussite scolaire. Cela s'est traduit par le vote d'une loi abaissant le budget pour l'éducation de près de 20% ! Dans le même temps, il a été le fer de lance d'une réduction de 172 millions de dollars des taxes pour les petites entreprises. Il est donc clair où sont les priorités...

Surtout que ce débat démagogique fait passer les investissements dans les sports automobiles comme une pure perte d'argent alors qu'au contraire, il s'agit bien d'investissements puisque les circuits automobiles ne fonctionnent pas seulement trois jours par an : de nombreuses activités peuvent être proposées tout au long de l'année, surtout dans une région comme le Texas qui dispose d'un climat permettant d'effectuer des activités en plein air tout l'année...

De plus, le budget prévu pour ce circuit monte à 200 millions de dollars tandis que les retombées pour l'Etat (TVA collectée lors des achats des spectateurs, nuits d'hôtels...) sont estimées à 300 millions de dollars par an. La viabilité économique du circuit est également renforcée par le récent contrat avec le Moto GP pour l'accueil du championnat du monde dès 2013. Il est donc à espérer que des considérations court-termistes ne viennent pas remettre en cause de projet...

Publié dans Circuits, Etats-Unis, Austin, COTA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article