Le New Jersey se prépare pour 2014

Publié le par Matthieu Piccon

Statue de la LibertéMalgré le report de sa première course, le New Jersey se prépare activement afin d'être en mesure d'accueillir la F1 en 2014.

En octobre dernier, les dirigeants du Grand Prix du New Jersey s'étaient résolus à annoncer qu'ils n'étaient pas en mesure d'être présents au calendrier de la F1 de 2013 puisque ses travaux n'étaient pas assez avancés pour permettre la tenue de l'épreuve en juin.

A l'époque, Leo Hindery Jr., le promoteur de l'épreuve, avait déclaré : "Nous allons avoir une course à Port Imperial. Malheureusement, cela ne sera pas aussi tôt que prévu. Nous avons promis au gouverneur Christie, les villes, le sport et les fans internationaux qu'ils auraient la meilleure expérience possible et malheureusement nous avons besoin de plus de temps pour nous assurer que cela ait lieu. Nous restons engagés à 100% pour le Grand-Prix d'Amérique à Port Imperial et la course ne pourrait avoir de meilleur ami et partenaire que le PDG de la Formule Un, Bernie Ecclestone."

Aujourd'hui, les mêmes dirigeants affirment leur confiance quant à la tenue de l'épreuve en 2014 puisque les différents permis de construire ont été attribués. Leo Hindery Jr. revient donc sur l'avancement des travaux dans les colonnes de Sports Business Daily : "Nous étions dans les temps, je pense, pour juin 2013. Mais, pour être honnête, nous n'avons pas obtenir toutes les autorisations nécessaires, en particulier autour du fleuve en tant que tel. Ici aux Etats-Unis, les bords de fleuve sont sous la responsabilité de plusieurs juridictions. Nous avons désormais toutes les autorisations."

Même s'il agit d'un circuit urbain, le circuit de Port Imperial prévoit la construction de bâtiments permanents, notamment pour le paddock. Une autre composante majeure des travaux correspond à la construction de nouveaux pontons sur la rivière afin de permettre l'arrivée sur le site en ferry, ce qui réduira d'autant la circulation automobile entre New York et le circuit : "Il y a encore deux pièces d'ingénierie civil qui nécessitent de l'attention. L'une d'entre elles est évidemment le circuit en tant que tel. Il doit être parfaitement plat et Charlie Whiting et ses associés exigent une qualité d'asphalte qui est très, très haut de gamme. Nous allons mettre en place des pontons flottants, où des ferries vont pouvoir s'amarrer. Nous avons 39 ferries qui vont partie de notre plan de transport public. Nous allons travailler pendant l'été pour rendre cette zone d'arrivée des ferries un peu plus large et pour inclure des tribunes directement au bord du fleuve."

Si le gros oeuvre du chantier semble désormais bien engagé, l'organisation va devoir s'attaquer à l'aspect commercial du projet. Or depuis août dernier, la structure n'a plus de président puisque Tom Cotter a démissionné afin de se consacrer à ses activités d'enseignant et d'entrepreneur.

Publié dans Circuits, New Jersey, Etats-Unis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article