Le New Jersey n'a plus de contrat pour 2013

Publié le par Matthieu Piccon

New Jersey - Chris Christie, Richard TurnerBernie Ecclestone a décidé d'accentuer la pression sur le circuit du New Jersey. Ainsi le supremo de la Formule 1 vient d'annoncer que l'épreuve, qui doit faire ses débuts l'an prochain, ne disposait plus de contrat pour 2013 !

Cette stratégie a déjà été utilisée par le passé pour mettre sur la pression sur de nouveaux venus au calendrier. Ainsi on se rappelle de l'imbroglio juridique qui a entouré la gestation du Grand Prix d'Austin, avec le départ de Tavo Hellmund. En novembre dernier, Bernie Ecclestone n'avait pas manqué de déclarer : "Ces autres personnes (du Circuit des Amériques) sont arrivées en disant qu'elles voulaient faire quelque chose mais qu'elles avaient un problème avec Tavo. Ils ont dit qu'ils avaient le circuit et qu'ils voulaient avoir un accord avec moi. Je leur ai alors dit de s'arranger sur le contrat avec Tavo, chose qu'ils ont dit qu'ils allaient faire. Mais maintenant c'est terminé puisque nous avons cassé notre contrat avec Tavo puisqu'il ne le respectait pas. Nous avons attendu six mois qu'il respecte le contrat. Il sait très bien pourquoi nous avons annulé le contrat. Il est content. Mais les autres personnes n'ont pas de contrat non plus. Tout ce qu'on leur demandait, c'était une lettre de crédit. Nous voulons nous assurer que nous aurons l'argent qu'on doit nous verser. Cela se fait avec une lettre de crédit, normalement auprès d'une banque. Si les gens n'ont pas d'argent, ils ont du mal à avoir leur lettre de crédit et donc nous ne faisons pas de contrat."

Aujourd'hui, le scenario se reproduit avec le New Jersey, qui a également subi le départ de son président au cours de l'été. Il a ainsi déclaré au Guardian : "Ils n'ont pas respecté avec les termes et conditions de leur contrat, qui est désormais terminé. Ils n'ont pas de contrat." Pourtant, le dit contrat signé en octobre dernier avait une durée de dix ans, pour un versement annuel de plus de 15 millions d'euros. Devant de tels enjeux financiers, il y a peu de doutes qu'un accord rapide devrait être trouvé, d'autant plus que le Conseil mondial de la FIA qui doit validé définitivement le calendrier 2013 a lieu à la fin de la semaine.

C'est pourquoi le grand argentier de la F1 a conclu : "Nous sommes proches de la dernière date-limite. Nous avons un Conseil mondial qui arrive. Je pense que si tout le monde les soutient, cela devrait pouvoir arriver en 2013 parce qu'ils ont beaucoup travaillé sur le circuit."

 

Publié dans Circuits, New Jersey, Etats-Unis

Commenter cet article