Le GP2 et le GP3 conservent Pirelli

Publié le par Matthieu Piccon

GP2---Pirelli.jpgS'il n'est pas encore officialisé en F1, Pirelli est désormais certain de continuer en GP2 et en GP3 puisqu'un contrat pluri-annuel vient d'être signé.

Lorsque votre serviteur avait rencontré Paul Hembery, le directeur de la compétition pour Pirelli, il nous avait clairement fait savoir que, pour lui et son entreprise, l'officialisation de sa prolongation par la FIA en F1 n'était qu'une question de temps et que tout est prêt pour la saison 2014.

Il en est de même pour le GP2 et le GP3. La continuité de ce partenariat ne faisait pas grand doute puisque les liens entre les deux organisations sont liées depuis de nombreuses saisons. Ainsi le manufacturier italien est le fournisseur unique du GP3 depuis sa création en 2010 et est présent en GP2 depuis 2011 afin de fournir des pneumatiques similaires à ceux utilisés en F1.

Une autre raison importante qui poussait au maintien de Pirelli dans son rôle est que le GP2 va rentrer la saison prochaine dans une nouvelle génération de voiture. Or, afin de répondre aux difficultés économiques de certaines de ses écuries, les organisateurs ont décidé de conserver leur châssis 2011 fourni par Dallara. Or comme cette monoplace a été conçue autour des pneumatiques Pirelli, son maintien permet de ne pas avoir à gérer d'importants réglages techniques afin de s'adapter aux caractéristiques d'un manufacturier différent.

Bruno Michel, le directeur des deux championnats, déclare ainsi : "Je suis ravi d'avoir prolongé notre accord avec Pirelli pour les prochaines saisons. Notre relation, qui a démarré lorsque nous avons lancé le GP3 et 2010, a toujours été forte et saine. C'était alors un choix naturel de les prendre pour le GP2 puisqu'ils étaient également le seul fournisseur en F1 et cela a toujours été notre philosophie d'utiliser le même fournisseur qu'en F1. Lors des trois dernières saisons, ce partenariat a produit quelques unes des meilleures courses de notre histoire. C'est génial de travailler avec Pirelli : ils sont très réactifs et comprennent ce qui doit être fourni pour rendre ces catégories extrêmement compétitives."

De plus, Pirelli s'est très fortement investi dans ces séries de promotions de jeunes pilotes. Ainsi il offre 200.000 euros au champion GP3 si celui-ci décide de franchir une étape supplémentaire la saison suivante en rejoignant le GP2. Mitch Evans a été le premier à en bénéficier, au titre de son sacre en 2012. Pour le champion GP2, la récompense est une journée d'essais au volant d'une F1.

Publié dans Pneumatiques, Pirelli, GP2, GP3

Commenter cet article