Le GP2 est contraint d'annuler l'épreuve de Bahrain

Publié le par Matthieu Piccon

Tour BahrainMardi, Bernie Ecclestone déclarait s'inquiéter des protestations qui se déroulent à Bahrain. Ses craintes se trouvent confirmées aujourd'hui avec l'annulation de l'épreuve de GP2 Asia qui devait se dérouler sur le circuit de Sakhir ce week-end.

Il faut dire que les événements ont pris une toute autre tournure ces dernières heures avec la charge menée par la police sur les manifestants qui réclamaient des réformes sur la Place de la Perle (renommée Tahir par les manifestants en faisant allusion au haut lieu de la protestation en Egypte).

Les grands dirigeants de ce monde sont donc montées au créneau, au premier rang desquels le Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-Moon : "Les rapports en provenance de Bahrain cette nuit sont très inquiétants."

Même son de cloche du côté du Ministre des Affaires britannique, William Hague : "Nous sommes très inquiets par les morts qui ont eu lieu et insistons sur le besoin d'actions pacifiques pour répondre aux inquiétudes des manifestants, sur l'importance du respect du droit de manifester pacifiquement et pour la liberté d'expression."

Il faut dire que les chancelleries craignent une influence de l'Iran chiite qui pourrait trouver de l'écho au sein de la population majoritaire chiite du Royaume. C'est pour William Hague déclare : "Il est temps de construire des ponts entre les différentes communautés religieuses de Bahrain et j'ai également dit que nous opposerions fermement à toute ingérence dans les affaires de Bahrain par d'autres nations ou toute action pour enflammer les tensions sectaires entre les communautés chiites et sunnites de Bahrain."

Devant de telles déclarations, les considérations sportives passent bien entendu largement au second plan. C'est pourquoi le GP2 Asia a préféré annuler l'épreuve de ce week-end afin que les manifestants ne tentent pas de profiter de la médiatisation de l'épreuve pour faire connaitre leur cause aux yeux du monde entier. C'est pourquoi un communiqué a été publié pour annoncer l'annulation de l'épreuve : "A la suite des événements actuels à Bahrain, à la demande de la Fédération des Sports Automobiles de Bahrain, il a été décidé que le reste des épreuves qui devaient se dérouler cette semaine sur le circuit international de Bahrain était annulé pour cause de force majeure."

La tenue de l'épreuve inaugurale du championnat du monde de Formule 1 est donc de plus en plus compromise, même s'il reste plus d'un mois avant sa tenue programmée.

Publié dans GP2, Bahrain, Sakhir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article