Le docteur de Robert Kubica est certain de son retour en 2012

Publié le par Matthieu Piccon

Renault - Robert KubicaNous savions déjà que Robert Kubica ne reviendrait pas en 2011 mais son retour pour 2012 est encore incertain. Eric Boullier, le team principal de Lotus Renault GP, souhaite donc savoir d'ici octobre si son pilote sera capable de reprendre sa place. Pour le médecin de ce dernier, cela est tout à fait possible.

Ainsi le renommé médecin Riccardo Ceccarelli a déclaré à Omnicorse  qu'il est certain du retour de Robert Kubica en compétition à partir de 2012 : "Je dirais avec certitude que Robert sera un pilote de F1 en 2012. Je ne peux pas dire quand il sera prêt mais ça sera entre novembre et janvier. C'est vrai qu'il a encore une broche extérieure sur la jambe mais nous ne nous dépechons pas pour l'enlever : le plus longtemps on la laisse, le mieux c'est. Donc tant que nous attendons pour la jambe et le coude, il n'y a pas d'urgence. Il ne faut pas oublier que Robert a subi des blessures sur deux des trois nerfs de la main droite ainsi que sur les tendons et les muscles. Mais les sensations sont revenues dans les phalanges. Les muscles sont inactifs depuis des mois et ils ont donc besoin de regagner en tonus et en force mais la grande question '"s'il peut de nouveau conduire en F1" est partie."

Ses déclarations arrivent seulement quelques semaines après qu'Eric Boullier ait indiqué qu'il avait besoin de savoir si Robert Kubica serait capable de reprendre le volant pour être prêt dès le début de l'an passé : "Mon problème est que je ne peux manquer l'opportunité d'un retour de Robert. Mais, en même temps, je dois protéger les intérêts de cette équipe. J'ai besoin de définir le meilleur line-up ou le meilleur que je puisse me permettre. Je serai flexible parce que j'aime vraiment bien Robert et ça vaut le coup pour lui d'être de retour. Mais d'ici la mi-octobre ou la fin d'octobre, j'ai besoin d'avoir une confirmation claire, même s'il a encore du travail à faire. Je ne m'attends pas à ce qu'il soit aussi rapide que l'an dernier parce qu'il est dur d'être de retour après un an sans course, surtout avec un si terrible accident. Mais j'ai besoin de savoir s'il peut le faire."

Néanmoins, on se demande si c'est dans le meilleur intérêt des deux parties d'effectuer son retour. En effet, le Polonais est éloigné des circuits depuis un an et n'a pu prendre aucune part dans le développement de la monoplace 2012, qui a été lancé il y a déjà quelques mois. De plus, il peut être difficile de retrouver le rythme de la compétition. C'est pourquoi les écuries tiennent désormais à ce que leurs troisièmes pilotes soient engagés dans des catégories inférieures pour conserver leur esprit d'attaque. On peut voir que même un septuple champion du monde comme Michael Schumacher a besoin d'un temps d'adaptation après trois ans d'absence.

De plus, l'écurie dispose d'un certain nombre de pilotes potentiels pour pourraient occuper le poste laissé vacant passé par le Polonais. Ainsi Bruno Senna est capable d'apporter de nombreux sponsors grâce à son nom et à sa présence dans une écurie renommée tandis que Romain Grosjean, auréolé de son titre en GP2, frappe à la porte de l'écurie qui l'a fait débuter en F1 en 2009.

Le plus longtemps l'écurie attendra avant de prendre sa décision quant à son duo de pilotes (aussi talentieux soit il), le plus difficile il sera d'être performant la saison prochaine...

Publié dans Lotus, Robert Kubica

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article