Le directeur du Grand-Prix d'Inde rejoint Abu Dhabi

Publié le par Matthieu Piccon

Renault - roadshow New DehliLe premier Grand-Prix d'Inde n'a pas encore eu lieu que déjà son directeur a décidé de partir : Mark Hughes a quitté ses fonctions au sein de l'organisation de l'Indian Grand-Prix afin de rejoindre Yas Marina à Abu Dhabi.

Néanmoins, il a trouvé le moyen de ménager la chèvre et le chou puisque tout en occupant de nouvelles fonctions au Moyen-Orient, il a confirmé à ESPN qu'il avait négocié un contrat de consulting pour Jaypee, qui s'occupe du projet indien : "J'ai quitté l'Inde mais je suis toujours associé au projet. En effet, je suis retourné au Moyen-Orient mais je suis toujours consultant et conseiller de l'organisation Jaypee afin de les aider à être prêt pour le premier Grand-Prix."

Il faut dire qu'il dispose d'une solide expérience dans l'organisation de ce type d'événements puisqu'il occupait auparavant les mêmes fonctions à Bahrein. Son successeur en Inde sera également doté d'une forte expérience étant donné qu'Azhar Ghazili a été le responsable du Grand-Prix de Malaisie, le premier pays asiatique (après le Japon) a intégré le calendrier de la Formule 1.

Mark Hughes se veut rassurant sur l'avancement des travaux du circuit : "Le plan est que la piste et les infrastructures soient terminées en juillet, ce qui est la date-limite de l'homologation par la FIA. Mon homologue pour la construction estime qu'il sera prêt en mais, en fait, juillet est notre date-butoir. La première couche d'asphalte pourra être posée ce mois-ci et la sous-couche est prête. Tous les travaux de terrassement sont terminés."

L'Inde fait tout pour éviter que l'échec du Grand-Prix de Corée ou celui des Jeux du Commonwealth ne se reproduisent, ce qui entacherait sérieusement sa crédibilité internationale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article