Le Cap est également candidat pour 2013

Publié le par Matthieu Piccon

Red-Bull---Neel-Jani--Cape-Town.jpgLa liste des candidats à la Formule 1 connait des changements incessants ces derniers mois : après l'officialisation d'une course à Austin (2012) et à Sotchi (2014), Rome a dû abandonner son projet de course urbaine dès 2012. Aujourd'hui, c'est la ville du Cap qui fait savoir son intérêt pour la Formule 1 à partir de 2013.

Cette date ne doit rien au hasard puisque la ville pourrait profiter du fait que cinq épreuves actuelles (Abu Dhabi, Allemagne, Belgique, Brésil et Singapour) finiront leur contrat à l'issue de la saison 2012. S'il y a peu de chances qu'Abu Dhabi, le Brésil ou Singapour ne perdent leur place, de par l'importance des enjeux économiques en jeu, la Belgique et l'Allemagne pourraient être sévèrement menacées si cette candidature se formalisait.

L'intérêt de l'Afrique du Sud pour le sport automobile le plus médiatisé du monde n'est pas nouveau puisqu'elle a accueilli sa première en 1962. Au total, 23 éditions auront eu lieu sur le sol de la nation arc-en-ciel, dont la dernière en 1993. La région du Gauteng avait lancé une initiative en 2009 pour accueillir une épreuve sur le circuit utilisé par l'A1GP. Elle avait ainsi sponsorisé Sauber et Renault avant d'abandonner le projet début 2010.

Le projet porté par des entrepreneurs locaux a pour objectif de créer un circuit urbain, dont le point d'orgue serait un passage dans le Cape Town Stadium, qui a été l'hôte de matchs lors de la dernière Coupe du Monde de football ! Le succès populaire de cette compétition, qui s'est déroulé sans incident majeur, aurait ainsi donné des idées à Bernie Ecclestone. Le grand argentier de la Formule 1 voudrait ainsi planter de nouveau son drapeau sur l'ensemble des continents. Une porte-parole de la Cape Town Grand Prix Bid Company, Esther Henderson, a ainsi déclaré à nos confrères de Wheels24 :"Nous avons une invitation à son bureau. En 2009, son bureau nous a fait savoir qu'il voulait nous rencontrer mais malheureusement le gouvernement était concentré sur la Coupe du Monde. Mais la Coupe du Monde 2010 a permis à Ecclestone d'évaluer un événement majeur en Afrique du Sud and nous espérons pouvoir assurer un rendez-vous avant le début de la saison des Grand-Prix."

Pour séduire Bernie Ecclestonne, la ville veut mettre en valeur sa localisation en bord de mer pour être considérée comme la Riviera africaine, au même titre que Monaco est le représentant de la Côte d'Azur : "Cela se déroulerait le long de la cote, avec les magnifiques points de vue de la ville. Cela serait un magnifique endroit pour la télévision, un lieu très sexy. Il s'agit de mettre en scène un spectacle distrayant et un des meilleurs du genre. Nous pensons que cela conviendrait aux plans d'Ecclestone pour la F1."

Ce projet servirait également de rampe de lancement pour une autre candidature d'envergure. En effet, le pays serait également candidat aux Jeux Olympiques, qui ne sont jamais déroulés sur le sol africain, de 2020 : "Puisque nous sommes dans la foulée d'une superbe Coupe du Monde de la FIFA, accueillir un Grand-Prix de Formule 1 au Cap en 2013 n'a jamais été aussi plausible. Un Grand-Prix de F1 annuel permet d'alimenter l'économie du pays dans la perspective des Jeux Olympiques."

Néanmoins, ces grands projets vont devoir passer l'épreuve de la calculette. En effet, le coût engendré par la construction de football a déjà provoqué la grogne chez diverses associations qui auraient préféré qu'une telle somme soit allouée à la construction d'écoles ou d'hôpitaux. De plus, lorsque l'on voit la vidéo tournée par Wheels24, même une épreuve urbaine nécessiterait beaucoup de travaux d'infrastructures.

 

Publié dans Circuits, Afrique du Sud, Le Cap

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article