La Thailande se positionne pour 2014

Publié le par Matthieu Piccon

Red Bull - roadshow ThailandL'an passé, la Thailande avait déjà fait connaître son intérêt pour accueillir un Grand Prix de F1. Elle confirme aujourd'hui cette volonté, en annonçant qu'elle a reçu un accord de principe de Bernie Ecclestone pour 2014.

C'est le gouverneur des sports local, Kanokphand Chulakasem, qui en a fait l'annonce au Bangkok Post : "Nos discussions avec Bernie Ecclestone se déroulent bien. Nous espérons avoir le droit d'accueillir un Grand Prix à partir de 2014."

Il semblerait que les autorités locales maintiennent leur désir de proposer un tracé urbain, comme ce qu'avait déclaré l'an dernier Akapol Sorasuchart, le président du Thailand Convention & Exhibition Bureau : "Construire un circuit de F1 est très cher mais cela serait utile après que les courses soient terminées. Je pense qu'un circuit urbain serait intéressant pour la Thailande puisque cela nécessite moins d'investissements. Un bon endroit serait l'Avenue Ratchadammoen parce qu'il y a une très bonne ambiance."

Aujourd'hui, Kanokphand Chulakasem offre un peu plus de détails sur le sujet : "Cela va être une course urbaine, comme à Singapour et à Monaco. Ce sera une course de nuit comme pour le Grand Prix de Singapour." Ce positionnement permettrait à l'épreuve thailandaise d'être diffusée en Europe à l'heure habituelle, soit 14 heures le dimanche après-midi. Cela ne pourrait que séduire les sponsors locaux désireux d'être exposés auprès des téléspectateurs européens.

Pour porter son projet, la Thailande peut bénéficier du soutien important de deux de ses marques ambassadrices, Red Bull et ses deux écuries ainsi que sa bière associée, Singha. Ces deux marques ont ainsi déjà permis d'obtenir pour leur pays natal la célèbre Course des Champions, qui réunit les meilleurs pilotes du monde. Lors de l'annonce de cette arrivée en Asie, le ministre du tourisme et des sports avait déclaré : "Cette course va être une parfaite opportunité pour les Thais d'admirer les meilleurs pilotes du monde et représente une nouvelle étape dans la volonté du gouvernement de promouvoir les sports automobiles dans le royaume. Nous voulons également obtenir la Formule 1."

Néanmoins, Kanokphand Chulakasem a reconnu que les négociations n'avaient pas encore abordé la question des frais à verser à Bernie Ecclestone, ce qui signifie qu'une annonce ne devrait pas être faite dans les plus brefs délais. Mais avec un marché domestique de 65 millions de personnes, soit plus que le marché français, la Thailande présente un intérêt commercial non négligeable pour les écuries et leurs sponsors. Cela pourrait donc faciliter les discussions...

Publié dans Circuits, Thailande, Bangkok

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article