La Rhénanie-Palatinat vole au secours du Nürburgring

Publié le par Matthieu Piccon

Red Bull - drapeaux allemand, F1Comme pour le sauvetage de la zone euro, les politiques se sont réunis pour sauver le Nürburgring. Ainsi le Land de Rhénanie-Palatinat va garantir l'emprunt de 330 millions d'euros contracté par l'entreprise qui gère l'institution allemande des sports automobiles. Cela devrait donc garantir la présence de l'Allemagne au calendrier 2013 de la F1.

Depuis des mois, l'Enfert vert est au coeur d'importants problèmes financiers liés à son programme d'expansion tout azimut commencé en 2009. A la veille du dernier Grand-Prix d'Allemagne à Hockenheim, le Ring était déclaré au bord de la faillite puisqu'il n'était plus en mesure de rembourser ses dettes.

Si les élus locaux déclaraient jusqu'à présent qu'ils ne voulaient plus remettre à la poche pour assurer la survie du circuit, il semblerait que la situation actuelle les ait poussée à revoir leur jugement sur la question puisque les intérêts de la dette s'élevait à 47.000 euros par jour, ce qui était bien au-delà des capacités de remboursement du circuit.

C'est pourquoi les autorités locales ont déclaré aujourd'hui que l'Etat se porterait garant à hauteur de 254 millions d'euros sur le prêt de 330 millions d'euros contracté auprès de la Landesbank locale. Ce prêt représente la grande majorité des 413 millions d'euros de dettes contractées par Nürburgring GmbH.

Ce changement de position place Kurt Beck, le président du Land, dans une situation des plus inconfortables auprès de son électorat et de ses alliés écologistes, qui s'étaient déclarés contre tout soutien public au circuit. Certains ont donc demandé la démission de Kurt Beck, qu'il a refusé de remettre.

Dans tous les cas, ce sauvetage en bonne et due forme replace le circuit dans la course pour obtenir une place au calendrier 2013, comme cela était intialement prévue par le contrat d'alternance signé avec Bernie Ecclestone et Hockenheim. Jorg Linder, le directeur du circuit, a ainsi déclaré au Frankfurter Allgemeine Zeitung : "Je suis très optimiste quant au fait que la Formule 1 sera de retour au Nürburgring l'année prochaine."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article