La Formule Un va utiliser les services de Tata Communications

Publié le par Matthieu Piccon

Tata---Vinod-Kumar--Bernie-Ecclestone.jpgSigne des temps, la FOM de Bernie Ecclestone a décidé de nouer un partenariat stratégique pour utiliser la technologie du conglomérat indien Tata Communications. Cet accord comprend tant l'utilisation de ses services sur les Grand-Prix que l'hébergement du site officiel formula1.com.

Tata devient un partenaire officiel de la F1, ce qui va se traduire par une forte collaboration entre les deux entités puisque Tata sera désormais responsable de la connectivité de l'ensemble des opérations de la FOM. C'est ainsi sur les serveurs de Tata Communications que sera hébergé le site formula1.com, qui reçoit entre quatre et sept millions de visiteurs lors des week-ends de course.

Vinod Kumar, le PDG de l'entreprise indienne, déclare ainsi : "La Formule 1 nécessite une connectivité rapide et sûre parce que même une seconde peut avoir d'énormes répercussions pour son business, sa marque et sa réputation. Fournir cela est au coeur de notre organisation et pouvoir travailler avec l'une des organisations les plus techniques et innovantes au monde est une opportunité très intéressante pour Tata Communications. Cette collaboration va renforcer notre avance technologique, tre vision pour de nouveaux marchés et représente une opportunité extraordinaire de croissance de croissance et d'innovation pour nos deux entreprises."

Les retombées d'une telle association pourraient effectivement changer le mode fonctionnement et de financement de la F1 telle que nous la connaissons aujourd'hui. En effet, en connectant les circuits du calendrier au réseau développé par Tata Communications, la FOM pourrait se dispenser d'y transporter son vaste centre de communications. Mais surtout cela permettrait surtout de se     passer tout simplement des chaines de télévisions pour diffuser les courses puisque la FOM pourrait alors devenir maitresse des réseaux de diffusion au lieu de passer par de coûteuses connexions par satellites. Cela serait rendu possible par la diffusion généralisée des télévisions directement connectées à Internet.

Il serait donc envisageable que les courses soient directement diffusées sur le site internet de la F1, avec des restrictions par zone géographique. Au lieu de dépendre d'intermédiaires, la FOM pourrait se rémunerer directement auprès de sponsors par des publicités incrustées dans les images diffusées ou dans l'introduction du programme. La séparation géographique permettrait ainsi de définir à volonté quelle entreprise est représentée à quel endroit. Cette stratégie pourrait donc augmenter sensiblement la pertinence de ces publicités pour les entreprises et donc la valeur du chèque que ces dernières seraient prêtes à signer pour être représentées.

Un complément non négligeable de revenus pourrait également être tiré des services de consommation à la demande pour lesquels les passionnés seraient prêts à payer. Ainsi diffuser les images en ligne offre la possibilité de sélectionner la caméra embarquée de son pilote préféré ou de deux pilotes en bataille, même si les intéressés sont en fond de grille. Cela aurait le double avantage d'offrir davantage d'informations au commun des mortels tout en offrant un nouveau business modèle à la F1.

Il faudra suivre de près les évolutions et déclarations dans ce domaine au cours des mois et années à venir mais il est possible que l'annonce du partenariat stratégique avec Tata Communications ne soit que le début d'une nouvelle ère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article