La FOM refuse une avance à Renault

Publié le par Matthieu Piccon

Renault---Gerard-Lopez--Bernie-Ecclestone.jpgRenault est actuellement en pleine lutte avec Mercedes pour être la quatrième force du championnat, derrière McLaren, Red Bull et Ferrari. Afin de pouvoir défendre ses chances jusqu'au bout de la saison, Eric Boullier compte développer la monoplace actuelle, la R30, le plus loin possible.

Mais afin de ne pas hypothéquer ses chances pour la saison prochaine (comme l'écurie qui s'appelait alors Brawn GP l'a fait la saison passée), le dirigeant français souhaite également lancer le plus tôt possible le développement de la R31. Pour ce faire, il doit obtenir une extension budgétaire.

Ses nouveaux actionnaires, le fonds luxembourgeois Genii Capital, lui a alors gentillement proposé d'aller voir Bernie Ecclestone pour obtenir une avance sur les droits télés dus à l'écurie. Or ces droits sont liés à la place finale de l'écurie et ne sont donc distribués qu'à la fin de la saison. Pour obtenir ces fonds en avance, les Accords Concorde prévoient que l'écurie doit obtenir l'aval de l'ensemble de ses consoeurs. Evidemment, au moins une écurie, pour des raisons évidentes, a opposé son veto à un tel versement.

Au-delà de ce nouvel épisode dans les petits meurtres entre amis qui sont monnaie courante dans le paddock (Williams avait, par exemple, tout fait pour que Sauber ne puisse se présenter cette saison), la demande du Losange a levé la question de la solvabilité de l'écurie. Par le passé, jamais une écurie issue d'un grand constructeur n'en a été réduite à faire une telle demande. Sentant le risque de défiance vis-à-vis de son écurie arriver au grand galot, Eric Boullier a tenu à recadrer tout de suite les choses : "Ce sont les guéguerres habituelles, les mecs qui essaient de salir ton image. Il n'y a rien à dire. Il y a zéro problème. C'est une entreprise normale. C'est de la trésorerie. J'ai besoin de dépenser plus car je veux finir la R30 (monoplace 2010) et commencer la 31. Mon boulot est de pousser et d’élever davantage le niveau de jeu. En juillet, nous avons reçu le feu vert pour pousser un peu plus dans le développement de la R30 pour essayer de battre Mercedes GP. Au même moment, j’ai demandé d’entamer la R31 qui est la voiture en développement de 2011"

En effet, ce qu'il demande n'est pas un prêt de la part de la FOM mais bien une avance sur ce que celle-ci va lui verser. "Je pense que certaines écuries ont dit non car elles ne veulent pas que nous commencions à développer notre voiture de 2011. Nous trouverons donc une autre solution. Nous n’avons pas de problème d’argent. C’est juste une question de cash flow maintenant, pour débuter le développement de 2011 avec l’argent qui est supposé être payé par nos sponsors en septembre." Cette arrivé d'argent frais est liée à la signature de deux nouveaux sponsors (l'un pour un montant de 10 millions d'euros, le second de 3 millions) mais cela sera trop tard pour les développements de la R30 : "Avoir de nouveaux sponsors signifie que le paiement arrivera en septembre, mais j’ai besoin d’argent. J’ai donc besoin d’argent en avance et je ne peux pas attendre jusqu’à septembre car je ne peux pas perdre deux mois."

Le message est donc clair : le Renault F1 Team s'installe dans la durée et veut clairement viser le titre dès la saison prochaine, comme il l'avait annoncé lors de la prolongation du contrat de Robert Kubica avant le Grand-Prix d'Angleterre. Reste maintenant à savoir de quelle manière, il va pouvoir assumer ses ambitions tant pour la saison actuelle que pour la saison prochaine...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article