La FOM lance l'appel d'offres pour la diffusion de la F1 en France

Publié le par Matthieu Piccon

Red Bull - Mark Webber photographesLa F1 dispose d'un monopole sur la diffusion de la F1 depuis de nombreux années. Cela pourrait changer avec l'appel d'offres que la FOM vient de lancer pour choisir la chaîne qui diffusera les images dès la saison 2013.

Cette annonce a été faite lors du week-end à Hockenheim, ce qui tombe au plus mal puisque TF1 a enregistré ses pires audiences européennes lors de l'épreuve allemande. En effet, l'arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées entrait en compétition avec la Formule 1 tandis que les Français au-delà de la Côte d'Azur retrouvaient les joies d'un véritable dimanche estival. Cela s'est traduit par une audience de 2,4 millions de telespectateurs et une part d'audience de "seulement" 21% sur le créneau horaire, soit bien en-dessous des standards de la première chaine française.

En 2011, un retrait de la F1 avait été évoqué par Nonce Paolini. Ainsi le PDG de la chaîne, dans des propos rapportés par Le Figaro, avait déclaré en avril 2011 : "On verra si on renouvelle le contrat, mais en tout cas pour l'instant les chiffres de la Formule 1 ont été en décroissance constante depuis plusieurs années. Il faut bien reconnaître que les Grands Prix sont de moins en moins en moins passionnants. Les chiffres ne sont plus à la hauteur de nos espérances et du contrat qui a été signé à l'époque."

Mais depuis, la situation a largement changé dans le paysage audiovisuel et sportif. Ainsi Bernie Ecclestone a ouvert la porte à la diffusion partagée entre une chaîne payante (Sky) et une chaîne gratuite (BBC et Sky) dans un même pays (Angleterre dès cette année, Italie l'an prochain), ce à quoi il s'était toujours refusé afin d'exposer le sport (et ses sponsors) au plus grand nombre de téléspectateurs. Cela se confirme dans les premiers chiffres outre-Manche puisque Sky a attiré 500.000 abonnés alors que la BBC est capable d'en rassembler douze fois plus sur certaines épreuves !

La situation en France est également largement différente, avec l'arrivée d'un nouvel acteur très agressif : Al-Jazeera via ses deux chaînes BeInSport 1 et 2. Celles-ci ont déjà rafllé l'intégralité de la diffusion des matchs du dernier Euro de football tandis que TF1 et M6 se sont partagés les droits pour les chaînes gratuites. Mais surtout la chaîne qatarie est parvenue à obtenir la prestigieuse Ligue des Champions, qui était un des produits d'appel-phare de Canal+ mais aussi de TF1. Les deux chaînes disposent donc de fonds non-utilisés qu'ils pourraient mettre à contribution pour la F1.

Cela est d'autant plus vrai pour Canal+, qui pourrait choisir de diffuser les épreuves tant sur son service payant qu'en diffusion gratuite puisque l'Autorité de la Concurrence vient d'autoriser son rachat des deux chaînes de la TNT de Bolloré, Direct8 et Direct Star. On pourrait donc imaginer la même répartition qu'entre TF1 et Eurosport : la qualification en crypté, la course en clair.

TF1 pourrait être d'autant plus encline à partager la diffusion (et donc les coûts liés, estimés à soixantaine de millions d'euros par saison) de par la nouvelle configuration du calendrier de la F1. Si les épreuves européennes (et la course nocture de Singapour) permettent de meubler un créneau horaire relativement creux, les Grand-Prix disputés sur le continent américain tombent à 19 ou 20 heures, soit le prime-time et l'heure du Journal Télévisé. Or la F1 passe à trois épreuves outre-atlantique en 2012 avec l'arrivée d'Austin et même quatre en 2013 avec le New Jersey. Sur un total de 20 courses, TF1 pourrait donc se priver "naturellement" de 20% du championnat, ce qui pourrait pousser le groupe privé à chercher des partenaires pour réduire sa facture totale.

Nous aurons donc la réponse à toutes ces interrogations dans les prochaines semaines, d'autant plus que les grands décideurs médiatiques se réunissent lors des Jeux Olympiques de Londres.

Publié dans Media, FOM, TF1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article