La FIA fait appel de la relaxe de Briatore et Symonds

Publié le par Matthieu Piccon

Renault---Flavio-Briatore--Pat-Symonds.jpgLa FIA n'entend pas se faire marcher sur les pieds par la justice française. Ainsi elle a décidé de faire appel de la relaxe que Flavio Briatore et Pat Symonds ont obtenu devant le TGI de Paris la semaine passée.

Le tribunal français avait ainsi annulé leur suspension (à vie pour l'Italien et cinq ans pour l'Anglais), prononcée par le Conseil Mondial de la FIA dans l'affaire du crashgate de Renault lors de l'épreuve 2008 de Singapour. La FIA a ainsi déclaré : "Le président de la FIA a consulté le Sénat de la FIA et les avocats de la FIA par rapport à la décision rendue le 5 janvier dernier. Il a été décidé à l'unanimité qu'un appel devait être préparé."

Cette décision prise par l'institution dirigée par Jean Todt a pour effet de maintenir l'interdiction qui touche les deux hommes-clés de l'affaire de participer, près ou de loin, à toute épreuve étant accréditée par la FIA. Cela met surtout à mal Briatore, dont les nombreuses entreprises lui ont permis de construire une fortune estimée à près de 400 millions d'euros. De m^me, en attente du verdict de l'appel, les 15.000 de dommages et intérêts prononcés par le TGI ne seront pas versés à l'homme d'affaires, qui en réclamait 1 million.

Dans son communiqué de presse, la FIA a également précisé que l'attribution des superlicences (qui permettent aux pilotes de participer aux Grand-Prix de F1) conserverait son système actuel afin de ne pas créer de confusion. En effet, la Fédération a décidé de faire évoluer ce système devant le fait que Briatore contestait son interdiction de participer aux épreuves FIA alors qu'il n'était pas licencié auprès d'elle. La FIA veut donc éviter de se retrouver dans la même situation à l'avenir. En effet, les deux hommes n'ont pas été innoncentés des faits qui leur étaient reprochés mais le tribunal a estimé que la FIA n'avait pas l'autorité pour les sanctionner.

Mais cette dernière nouvelle sera surement accueilli par un ouf de soulagement de la part de Mark Webber puisque le pilote Red Bull-Renault a pour manager un certain... Flavio Briatore. L'Australien va donc pouvoir recevoir sa licence et participer normalement au championnat 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article