La Corée doit repousser l'Asian Festival of Speed

Publié le par Matthieu Piccon

Red Bull - travauxLa Corée parviendra-t-elle à tenir son objectif d'accueillir la Formule 1 à la fin du mois d'octobre ? La question reste toujours d'actualité, tant il semble que le circuit de Yeongam soit en retard sur le planning prévu pour accueillir le sommet de la compétition automobile mondial.

Dernière preuve en date de ce retard important, le pays du Matin calme a du se résoudre à repousser la tenue de l'Asian Festival of Speed sur son circuit, qui devait servir d'inauguration et de répétition générale avant d'accueillir le Formula One Circus.

Ce meeting, qui comprend le très relevé championnat GT, devait initialement avoir lieu d'ici à la fin du mois d'aout. Mais devant le retard pris, la nouvelle échéance est fixée au 5 septembre prochain. Pourtant, une nouvelle fois, les dirigeants se sont voulus rassurant, arguant que ce retard n'était dû qu'au mauvais temps qui les avait empeché d'avancer au rythme prévu.

David Sonenscher, président d'Asia Motorsport, est également venu en aide aux organisateurs : "J'ai personnellement visité le site plusieurs fois. Ils ont travaillé très dur. Mais ils ont loupé la date-butoir pour deux semaines." Cependant, il n'est pas certain que ce genre d'excuses soit permises face à Bernie Ecclestone, surtout qu'en étant l'une des dernières épreuves au calendrier, l'épreuve coréenne pourrait avoir un impact décisif sur l'attribution des titres mondiaux.

Par ailleurs, si la fin des travaux en temps et en heures est une condition sine qua non, elle pourrait ne pas être suffisante. En effet, les relations entre les deux pays de la péninsule coréenne se sont largement tendues depuis le torpillage d'un navire de guerre sud-coréen en mars dernier. Le contexte géo-politique pourrait alors avoir raison de l'aspect économique, qui domine généralement largement en Corée du Sud. Celle-ci avait ainsi accueilli la Coupe du monde de football 2002 aux cotés de son ancien ennemi, le Japon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article